Changement de procédure du Chèque Pass Formation

Publié le 21/12/2020

Le dispositif régional Chèque Pass Formation (CHPF) a pour objectif d'accompagner, en abondement du Compte Personnel de Formation (CPF), les projets individuels de formation et d'accompagnement à la VAE de toute personne âgée d'au moins 18 ans, dès lors qu’elle est :

  • à la recherche d'un emploi, inscrite à Pôle emploi
  • et/ou occupe un emploi à temps partiel (moins de 24h/semaine),
  • et/ou occupe un emploi en contrat aidé,
  • et/ou est licenciée économique dans le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

Le CPF est géré par la Caisse des Dépôts à partir du site moncompteactivite.gouv.fr, et depuis le 21 novembre 2019 à partir de l’application mobile dédiée.

Après l’activation des possibilités d’abondements du CPF par les usagers puis par les entreprises pour leurs salariés, l’application va en permettre la réalisation par les Régions.

Ainsi, à compter du 4 Janvier 2021, la demande du dispositif régional Chèque Pass Formation (CHPF) sera à effectuer directement sur le site du CPF.

La Région Hauts-de-France a fait le choix d’automatiser complètement la procédure, et de permettre un abondement de 5000 € maximum à tout projet de formation éligible au critères régionaux.

Le site précédemment utilisé, https://aidesenligne.hautsdefrance.fr, est clos pour les demandes de CHPF depuis le 15/12/2020. Un message de ré-orientation a été affiché.

Toutes les demandes déposées en 2020 pour une formation débutant en 2021 devront être à nouveau élaborées.

Un courriel d’information a été adressé à tous les demandeurs concernés, pour lesquels le dossier CHPF avait été à minima co-instruit par le réseau d’accueil.

Un tutoriel de présentation du site CPF a également été ajouté dans le courriel afin que le demandeur puisse se repérer facilement.

 

c2rp-cb-visuel-tous-cbs-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-tous-cbs-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié aux contrats de branches

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Haut de page