CléA : des garanties financières et un prochain appel à habilitation

Publié le 27/05/2019

CléA est une certification à destination des salariés et demandeurs d’emploi non diplômés qui valide l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences commun à tous, avec un niveau d’exigence homogène sur tout le territoire et dans tous les secteurs d’activité.

Suite à la disparition du Comité paritaire national de l'emploi et de la formation professionnelle (Copanef), dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, qui avait conçu et délivré la certification, les partenaires sociaux ont créé mi-décembre 2018 une association paritaire (Association nationale pour la certification paritaire interprofessionnelle et l’évolution professionnelle) pour assurer notamment la continuité du certificat CléA.

L’association, renommée Certif Pro dans l’accord national interprofessionnel (ANI) constitutif des commissions paritaires interprofessionnelles régionales, vient de se faire confirmer par Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, l’octroi d’une ligne budgétaire dans le Plan d’investissement dans les compétences (PIC) pour le financement des évaluations préalables. La formation étant prise en charge par les Pactes régionaux d’investissement dans les compétences.

Ce financement permettra ainsi d’assurer la pérennité de la certification CléA, l’intention étant à terme d’inclure également les évaluations préalables dans les Pactes régionaux.

Certif’Pro va donc relancer prochainement une campagne habilitation pour de nouveaux organismes qui voudraient proposer CléA et une autre pour CléA numérique. Elle espère ainsi rattraper le retard pris en début d’année dans le nombre de prestations prescrites.

Certif’Pro est également en discussion avec la DGEFP et le haut-commissariat pour financer le système d’information nécessaire à la gestion de CléA et CléA numérique.

 

Pour en savoir plus, consulter :

Haut de page