Contrats de transition écologique : 4 nouveaux territoires lauréats en Hauts-de-France

Publié le 22/07/2019

Les Contrats de transition écologique ont pour objectif d’engager la mutation des territoires autour de projets durables et de construire des solutions concrètes avec des territoires qui parient sur l’écologie comme moteur de l’économie.

Deux territoires avaient fait partie des territoires d’expérimentations, à savoir la Communauté Urbaine d’Arras (CTE signé le 11 octobre 2018) et Sambre Avesnois (CTE signé le 7 novembre 2018).

Globalement, les orientations des CTE ont portées sur :

  • la production d’énergies renouvelables,  
  • la mobilité intelligente,  
  • la préservation des ressources naturelles,  
  • la création de formations nouvelles et attractives pour les jeunes, etc.

Un appel à candidatures a été lancé en avril 2019 pour que chaque territoire puisse solliciter sa participation au dispositif.

4 nouveaux territoires en région Hauts-de-France sont lauréats :

Territoires Flandre Dunkerque
Axes du CTE proposés :

  • Développement de nouvelles énergies ;
  • Démultiplication des pratiques d’écologie industrielle ;
  • Développement de cultures et pratiques agricoles circulaires.

Communauté d’agglomération du Beauvaisis
Axes du CTE proposés :

  • Engager une transition écologique à toutes les étapes des filières agricoles et alimentaires locales dans la production, valorisation et transformation des denrées
  • Favoriser la distribution et consommation des produits alimentaires locaux ;
  • Réduction et valorisation des déchets.

 Compiégnois 
Axes du CTE proposés :

  • Réalisation de réseau de chaleur ;
  • Développer les mobilités alternatives à la voiture individuelle ;
  • Construire un Projet Alimentaire Territorial (PAT) : projet de magasin fermier ;
  • Structurer des parcours nature ;
  • Projets de rénovations thermiques de bâtiments.

 Communauté d’agglomération Béthune-Bruay, Artois Lys Romane (CABBALR)
 Axes du CTE proposés :

  • Accompagner le monde économique vers l’efficacité énergétique et la transition écologique ;
  • Engager des dispositions sur l’adaptation aux changements climatiques ;
  • Traduire une efficacité énergétique dans l’ensemble des secteurs tertiaires.

 

 

Haut de page