De nouveaux services déconcentrés de l’État en 2021

Publié le 23/12/2020

Annoncée en 2019, les textes fixant la réorganisation des services déconcentrés de l’État dans le domaine de la jeunesse, de l'éducation, de la formation et de l'emploi viennent d’être publiés.

 

Au 1er janvier 2021, les compétences des services régionaux et départementaux de l’État en charge de la jeunesse, de l'engagement civique, de l'éducation populaire, de la vie associative et des sports sont transférées aux recteurs de région académique et aux directeurs académiques des services de l'éducation nationale (sauf attributions maintenues aux préfets de région et de département).

Ainsi, des délégations régionales académiques à la jeunesse, à l'engagement et aux sports, DRAJES, seront créées, sous l'autorité du recteur de région académique.

Elles seront chargées de la planification, de la programmation, du financement, du suivi, de l'observation et de l'évaluation des actions mises en œuvre dans la région au titre de ces politiques publiques.

 

Des services départementaux à la jeunesse, à l'engagement et aux sports, SDJES, sous l'autorité du directeur académique des services de l'éducation nationale, seront également créés.

Les SDJES mettront en œuvre dans le département les politiques dans le champ de la DRAJES. Ils apporteront leur concours à l'insertion professionnelle des jeunes, à la formation, à la certification et à l'observation des métiers dans les domaines des sports, de la jeunesse et de l'éducation populaire et au soutien à l'emploi dans ces domaines.

Les attributions et missions des DRDJSCS relatives à la jeunesse et aux sports seront ainsi supprimées au 1er janvier 2021.

 

A compter également du 1er janvier 2021, une délégation régionale académique à la recherche et à l'innovation, DRARI, sera créée. Elle sera placée sous l'autorité du recteur de région académique, ou par délégation, sous l'autorité du recteur délégué à l'enseignement supérieur, à la recherche et à l'innovation, qu'il conseille dans les domaines de la recherche, de la technologie, de l'innovation et de la culture scientifique, technique et industrielle.

 

Au 1er avril 2021, les compétences des services régionaux et départementaux de l’État contribuant au service public de l'emploi et de l'insertion seront regroupées, avec la création :

  • de directions régionales de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités, DREETS, qui réuniront les missions régionales des Direccte et des services déconcentrés chargés de la cohésion sociale.

Elles constitueront des services déconcentrés communs aux ministres chargés des affaires sociales, de l'économie et des finances, du travail et de l'emploi.

  • de directions départementales de l'emploi, du travail et des solidarités DDETS, intégrant sur certains territoires la protection des populations DDETS-PP, par une intégration des UD-Direccte aux directions départementales de la cohésion sociale ou aux DDCS-PP.

Elles seront compétentes pour la mise en œuvre des politiques de cohésion sociale, de développement de l'emploi, d'insertion sociale et professionnelle, de l'accès et du maintien dans le logement et du travail.

 

Pour aller plus loin, consulter :

Haut de page