La formation en situation de travail FEST des demandeurs d’emploi

Publié le 02/07/2019

Cette note d’analyse s’appuie sur la capitalisation de missions conduites par les consultants du groupe AMNYOS (Amnyos Consultants, Boumendil & Consultants, Didaction conseil) auprès d’OPCO, de Régions et d’organismes de formation, ainsi que sur une analyse transversale des Pactes régionaux signés dans plusieurs régions (dont Hauts-de-France). Elle revient sur les opportunités que représente la FEST pour les demandeurs d’emploi, et sur les axes d’innovation à investir.

La formation en situation de travail (FEST) est devenue incontournable. Mobiliser la FEST pour les demandeurs d’emploi semble pertinent, et on trouve la FEST en bonne place dans les Pactes régionaux d’investissement dans les compétences récemment signés. Mais l’action de formation en situation de travail (AFEST) des demandeurs d’emploi ne sera pas la même que celle des salariés.

Les atouts de la FEST pour les demandeurs d’emploi :

  • Une modalité formative construite à partir des situations de travail
  • Une modalité de formation particulièrement adaptée pour des publics en recherche d’emploi
  • Une réponse à certains freins structurels dans l’accès à la formation
  • Un moyen d ‘impliquer davantage les entreprises

Néanmoins, il convient de noter quelques points  de vigilance : si la FEST ne fait pas  l’objet d’un accompagnement, voire d’un aménagement, il peut même devenir désapprenant. Toutes les situations de travail ne peuvent être des situations apprenantes, car le mode de production ne le permettrait pas ou la criticité de la situation présenterait un danger. Ces précautions n’empêchent pas d’agir et d’innover.

 

Haut de page