Notre-Dame de Paris, la Région HDF vote une ligne budgétaire en faveur des métiers « chantiers du patrimoine »

Publié le 15/05/2019

Pour contribuer à l’effort de reconstruction de Notre-Dame de Paris, les élus du Conseil Régional des Hauts-de-France ont voté en assemblée plénière une ligne budgétaire de 500 000 euros.  Cette somme sera affectée au développement des Centres de formation d’apprentis, intervenant dans le domaine des métiers liés aux chantiers d’entretien du patrimoine.

La région souhaite également mener une étude, afin de recenser et chiffrer le nombre de places en formation qui pourraient à terme directement contribuer à l’effort de reconstruction du site historique.  Pour rappel, Monsieur Jean-Claude Bellanger, Secrétaire général des Compagnons du devoir, avait estimé à plus de 500, le nombre  places vacantes dans les métiers d’art, soit près de : 200 couvreurs, 150 charpentiers, 100 maçons et 100 tailleurs de pierre.

Au niveau national, la ministre du Travail, le ministre de l’Éducation nationale et celui de la Culture, ont également présenté des mesures visant à encourager l’accès à ces métiers aux jeunes.

 

Haut de page