Publication du cahier des charges du CEP

Publié le 05/04/2019

Créé par les partenaires sociaux dans les ANI de 2013 et institué par la loi de 2014, le conseil en évolution professionnelle (CEP) est renforcé dans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Ce conseil a pour objectif d’aider les actifs dans la construction et la mise en œuvre de leur parcours professionnel par un accompagnement gratuit et personnalisé.

Le nouveau cahier des charges de l’offre de service du CEP publié par l’arrêté du 29 mars 2019 devra être mis en œuvre à compter du 1er janvier 2020. Il s’imposera à l’ensemble des opérateurs, aussi bien aux quatre organismes historiques (Pôle emploi, Apec, Cap emploi, missions locales) pour les demandeurs d’emploi, qu’à ceux qui seront désignés par un prochain appel d’offre pour les actifs en emploi.

Il permettra ainsi d’assurer :

  • l’universalité de l’offre de services au bénéfice des actifs tout au long de leur vie professionnelle,
  • l’unicité quel que soit l’opérateur qui le met en œuvre et la diversité des publics et des personnes conseillés.

L’arrêté fixant le cahier des charges établit :

  • les finalités et les publics bénéficiaires du conseil en évolution professionnelle,
  • l’offre de services du conseil en évolution professionnelle,
  • les principes et les modalités de mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle,
  • la promotion, la coordination des acteurs,
  • le suivi du conseil en évolution professionnelle.

L’offre de services est déclinée en deux niveaux de conseil (contre 3 actuellement), qui n’ont pas vocation à être mis en œuvre systématiquement :

  • un accueil individualisé et adapté au besoin de la personne,
  • un accompagnement personnalisé.

L’appel d’offre pour déterminer les opérateurs régionaux du CEP pour les actifs en emploi sera lancé très prochainement après validation par le conseil d’administration de France compétences.

Ces nouveaux opérateurs régionaux seront donc amenés à reprendre, à partir du 1er janvier 2020, la mission assumée jusqu’alors par les Fongecif.

Les partenaires sociaux sont parvenus à se mettre majoritairement d’accord sur une solution pour leur permettre de répondre à cet appel d’offres sur le CEP des actifs en emploi.

Ils proposent à leurs représentants en région de créer des associations paritaires régionales dédiées à cette activité et de répondre à l’appel d’offre en partenariats avec d’autres acteurs, privés, associatifs ou marchands, qui seraient intéressés pour se positionner.

 

 

 

Découvrez notre page dédiée à la réforme 2018

Le cadrage général, les évolutions sur les 3 volets de la réforme (Formation, Apprentissage et Assurance chômage), les documents de référence sont en accès direct et mis à jour au fil de l’actualité.

   
Accès à la réforme

c2rp-reforme-formation-visuel-acces.png, par sabrina

         
Haut de page