Signature de l’Edec commerce 2020-2022

Publié le 18/02/2020

Intitulé éco-prospective commerce 2020-2022, ce nouvel Edec (Engagement de développement de l’emploi et des compétences) a été signé entre l’Etat et dix-neuf branches adhérentes à l’Opcommerce. Il fait suite au premier Edec signé en octobre 2017 qui avait pour fil conducteur la transition numérique.

Réalisé dans le cadre de l’appel à projets du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) lancé par le ministère du Travail à destination des branches professionnelles, il est centré sur les effets de la transition écologique sur les compétences et les métiers des secteurs du commerce et de la distribution mais également sur la modernisation des outils d’analyse prospective des partenaires sociaux.

Il comporte deux axes et quatre leviers d’actions qui se déclinent en :

  • Axe 1 : analyse de l’impact de la transition écologique sur les emplois, les métiers, les compétences des salariés des entreprises du commerce
  • Réalisation d’une étude sur les impacts de la transition écologique sur les emplois et les compétences du commerce à moyen terme,
  • Création de blocs transversaux certifiants liés à la transition écologique par de l’ingénierie et de la pédagogie de formation,
  • Construction d’un outil de diagnostic de l’environnement et des pratiques écologiques de l’entreprise,
  • Financement d’actions de formation faisant intervenir des experts de la transition écologique en direction des TPE-PME.
  • Axe 2 :  capitalisation et exploitation des données emploi-formation sur le commerce
  • Création d’un portail web services agrégeant toutes les datas disponibles, pour aider les branches professionnelles à comprendre, analyser et utiliser leur patrimoine de données et à alimenter les travaux de prospectives

Cet Edec bénéficie d’une enveloppe globale de 1 169 121 euros, financée à 50 % par le ministère du Travail dans le cadre du PIC.

L’Opcommerce est mandaté par l’Etat et les partenaires sociaux des branches professionnelles pour mettre en œuvre les dispositions de l’accord-cadre et en assurer le suivi. Il en assure également le portage administratif et financier.

Consulter

 

c2rp-cb-visuel-cb5-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb5-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 5
"Commerce - transports - logistique"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Haut de page