Fonds départemental d'aide aux jeunes - Nord

  • Thèmes | Sous thèmes :
    Emploi
    Formation
    Insertion
  • Publics :
    Demandeur d'emploi | Non salarié: bénévole, en recherche d'emploi, retraité
  • Date de mise à jour : avril, 2016
Mots clés : Aide | Insertion | Jeunes 16-25 ans | Minima sociaux

Objectifs

Le Fonds Départemental d’Aide aux Jeunes (FDAJ) constitue une prestation d’aide sociale. Le dispositif vise à favoriser l’insertion sociale et ou professionnelle des jeunes en difficulté âgés de 16 à 25 ans (24 ans révolus).

Les aides du FDAJ s’inscrivent dans une démarche d’accompagnement du parcours d’insertion. Ce soutien financier peut porter sur un projet individuel ou des actions collectives répondant à des besoins repérés d’un groupe de jeunes.

Public

Jeunes de 16 à 25 ans, au jour du dépôt de la demande, français ou étranger en situation régulière, résidents dans le Département, sans condition de durée minimale.
Le FDAJ s’adresse en priorité aux jeunes ou couples isolés en difficulté d’insertion, aux jeunes issus d’une « famille en difficulté ».

Contenu

Le FDAJ apporte des aides individuelles ou collectives.

Trois types d’aides individuelles :

  • des secours temporaires pour faire face à des besoins urgents. Le secours d’urgence se définit comme une réponse à un besoin vital dans un contexte de risque, de danger ou de mise en péril du jeune ou d’une action d’insertion imminente ;
  • des aides financières ponctuelles accordées aux jeunes pour les aider directement à réaliser leur projet individuel d’insertion (ex : l’achat de vêtement, aide pour le logement, frais de transport, etc.) ;
  • des actions d’accompagnement des jeunes les plus marginalisés, notamment un suivi individualisé et renforcé, couplé ou non d’une allocation mensuelle différentielle (de 120 €à 450 € selon les situations).

Aides collectives :

Des actions de mises en situation de travail peuvent être mises en place dans le cadre de projets collectifs (chantiers, animation sportives, missions liées à l’environnement, etc.).
Les montants accordés sont variables (plafonnés à 400 €en général). Ils tiennent compte des ressources effectives des jeunes.
L’accompagnement renforcé est accordé sur une période de 1 à 3 mois, renouvelable dans la limité d’un an. Le renouvellement de l’aide est subordonné à un réexamen de la situation des bénéficiaires.
La demande doit être portée par un référent qui accompagne le jeune et qui veille au respect des engagements pris en matière d’insertion.
Le référent appartient aux structures en contact avec les jeunes dans le domaine de l’insertion professionnelle, sociale ou économique (Missions Locales, Centres sociaux, CCAS, Unités Territoriales de Prévention et d’Action Sociale, Protection Judiciaire de la Jeunesse, Foyers Jeunes Travailleurs, Clubs de prévention etc.).

 

Modalités

L'organisation du FDAJ s'appuie sur 12 territoires d'aide aux jeunes répartis sur le département. L'instruction est réalisée par les services territoriaux.

Haut de page