Parrainage

  • Thèmes | Sous thèmes :
    Emploi
  • Publics :
    Demandeur d'emploi | Non salarié: bénévole, en recherche d'emploi, retraité
  • Date de mise à jour : mars, 2016
Mots clés : Accompagnement | Entreprise | Insertion | Jeunes 16-25 ans | Recrutement

Objectifs

Créer du lien social pour ceux qui en sont dépourvus, lutter contre toutes formes de discrimination, créer de nouvelles solidarités intergénérationnelles, agir sur les mentalités pour changer des représentations négatives, tels sont les objectifs centraux du parrainage, véritable outil d’aide à l’accès et au maintien dans l’emploi.

Le parrainage vise ainsi à faciliter l’accès et le maintien dans l’emploi de personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle en les faisant accompagner par des personnes bénévoles issues du monde professionnel assurant un rôle de parrains ou marraines (chefs d’entreprise, cadres, employés, jeunes retraités, élus locaux, responsables associatifs …).

Public

Le parrainage s’adresse aux jeunes et adultes rencontrant des difficultés dans l’accès ou le retour à l’emploi en raison de leur situation sociale, de leur origine ethnique, de leur lieu d’habitation, de leur faible niveau de formation, d’absence de réseau de relations pour une introduction auprès des employeurs :

  • Jeunes de moins de 26 ans en difficultés d’insertion professionnelle
  • Demandeurs d’emploi présentant un faible niveau de formation
  • Travailleurs handicapés
  • Adultes en insertion (bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée …)
  • Seniors ne retrouvant pas d’emploi

Contenu

Le parrainage consiste à faire accompagner individuellement des personnes en recherche d’emploi par des bénévoles disposants d’un réseau professionnel actif afin de tirer profit de leur expérience et de leur réseau.

Le parrainage ne constitue pas une mesure isolée ; il est mobilisé le plus possible en complément d’un dispositif d’accompagnement dont il vise à renforcer l’efficacité, bien que l’inscription dans un parcours d’accompagnement ne soit pas systématique, en particulier s’agissant des jeunes diplômés. En tout état de cause, le parrainage est proposé une fois que le projet professionnel de la personne parrainée a été clairement identifié préalablement.

Le parrainage nécessite une démarche volontaire des parrainés. Les bénéficiaires spécifient les difficultés concrètes qu’ils rencontrent dans leur recherche d’emploi et leurs attentes à l’égard du parrain. Le parrain doit en effet connaître la personne et son parcours.

Modalités

La mise en relation entre parrain et personne parrainée relève de la structure support (mission locale, maison de l’emploi, réseau associatif, organisme de formation, collectivités territoriales, chambres consulaires…), et plus particulièrement de l’animateur du réseau de parrainage local . Concrètement, cette mise en relation peut adopter différentes modalités. Elle peut s’effectuer à partir de dossiers individuels, d’une présentation orale des personnes, de réunions ou d’un travail en commun, etc.

A l’issue de cette première phase, si l’accord est confirmé, les engagements réciproques de chacun sont précisés, dont :

  • la fréquence et les modalités de rencontre ;
  • les engagements du parrain à l’égard du parrainé et à l’égard de la structure ;
  • les engagements du parrainé ;
  • la durée du parrainage.

L’action de parrainage est généralement décomposée en deux périodes :

  • accompagnement vers l’emploi ou l’activité : « coaching », aide technique à la recherche d’emploi, prospection, mise en relation, etc. ;
  • maintien de la personne parrainée dans l’emploi ou l’activité : suivi de la situation d’emploi, relais auprès de la structure support de parrainage.

Le parrainage dans l’emploi consiste à accompagner, notamment le jeune durant les premiers mois de son contrat de travail afin de l’aider à comprendre les codes de l’entreprise, à adapter son comportement au monde du travail et à proposer, si besoin, une médiation entre le jeune et l’employeur afin de prévenir les ruptures de contrat. Le rôle du parrain se distingue de celui de « tuteur » assuré au sein de l’entreprise par un membre du personnel qui aide le jeune à se doter de savoirs professionnels, et de celui du conseiller chargé du suivi de jeune dans la structure support de l’opération.

Profil du parrain :
Personnes reconnues par les employeurs du fait d’une expérience professionnelle ou d’un rôle social et présentant des qualités relationnelles d’écoute, de dialogue et une volonté d’engagement durable.

 

Durée

L’accompagnement dure habituellement de 6 à 9 mois : 6 mois maximum avant l’entrée dans l’emploi puis 3 mois lors du maintien de la personne parrainée dans l’emploi.
Les rencontres parrain/parrainé ont lieu en moyenne une fois tous les quinze jours.

Financement

Etat : aide forfaitaire, selon le nombre de parrains et de jeunes parrainés, accordée à l’organisme support. Elle est destinée à financer les frais occasionnés par la constitution du réseau de parrains, leur formation, leurs frais de déplacement et les frais de fonctionnement de la structure support.

Des cofinancements FSE sont possibles pour le public jeunes. Des financements privés peuvent également être mobilisés (entreprises, fondations …).

Haut de page