Apprentissage et handicap : 3 fiches pour aider les CFA dans leurs nouvelles missions

c2rp-visuel-jeunes-handicap.jpg
  • Type
    Dossiers
  • Date de parution
    novembre 2019
  • Apprentissage/Alternance, Dispositifs
  • Producteur
    Autres producteurs

Courant 2018, 4 000 jeunes en situation de handicap ont intégré une formation en apprentissage. Afin de leur en faciliter l’accès, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionel intègre de nouvelles dispositions.

  • La présence d’un référent handicap dans 100 % des CFA

C’est devenu une obligation, chacun des 965 centres de formation d’apprentis a l’obligation de nommer un référent handicap. Le ministère du Travail a établi une fiche métier décrivant ses principales missions.

  • La mise en accessibilité universelle des CFA

Cette accessibilité tend à permettre aux équipes pédagogiques d’accueillir une personne en situation de handicap. Pour cela un référentiel a été élaboré pour accompagner les CFA dans cette démarche.

  • La majoration du coût contrat pour les apprentis handicapés

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel instaure une majoration du niveau de prise en charge des contrats d’apprentissage pour les personnes en situation de handicap. Le ministère du Travail publie un outil de calcul, ainsi qu’un formulaire, permettant au CFA d’évaluer le coût des actions à mettre en place pour accueillir une personne en situation de handicap. Pour rappel, l’Agefiph peut compléter le montant de cette prise en charge.