Des débuts de carrière plus chaotiques pour une génération plus diplômée

Fichier attaché
c2rp-visuel-jeunes-emploi.jpg
  • Type
    Dossiers
  • Date de parution
    octobre 2019
  • Emploi/Formation, Formations
  • Producteur
    Autres producteurs

Ce bulletin de recherche du Céreq analyse sur 7 ans le parcours dans l’emploi des jeunes sortis de formation, avec ou sans diplôme, en 2010.

Il en ressort que cette « génération » connaît plus de difficultés pour atteindre une insertion durable dans l’emploi que les générations précédentes. C’est particulièrement vrai pour les moins ou pas diplômés qui sont de plus en plus nombreux à connaître des parcours de chômage récurrent ou persistant ou d’inactivité durable.

Les plus diplômés (notamment de l’enseignement supérieur) s’en sortent mieux mais connaissent toutefois des progressions de salaire et des évolutions de carrières ascendants moins favorables que les générations précédentes.

Ces difficultés à différents niveaux résultent essentiellement d’un contexte conjoncturel dégradé couplé à l’avènement de transformations structurelles du marché du travail qui touchent particulièrement les jeunes sortants durant leurs premières années dans la vie active.