Être parent : des cadres aux ouvrières, plus de conséquences sur l’emploi des femmes

c2rp-visuel-mere-de-famille.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    mars 2020
  • Emploi/Formation, Handicap / Egalité des chances, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

Cette publication de l’Insee s’intéresse à l’impact de la parentalité sur l’emploi qui se révèle plus fort pour les femmes que pour les hommes. Elle se base sur l’exploitation d’un module de l’enquête Emploi 2018 consacré à la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale : 20 100 personnes de 25 à 49 ans en emploi, salariées ou inactives ont été interrogées.

Les principaux enseignements sont les suivants :

  • Les femmes s’occupant d’enfants sont moins souvent en emploi que celles qui n’en ont pas
  • Cet écart peut être plus marqué en fonction de certains critères : par exemple selon la catégorie socioprofessionnelle. En effet, les femmes ouvrières ne connaissent un taux d’emploi que de 54% quand elles ont des responsabilités familiales contre 74% pour celle qui n’en ont pas ; pour les cadres ces taux sont respectivement de 90% et 94%.
  • Les femmes déclarent plus souvent que les hommes qu’elles ont été amenées à réduire leur temps de travail en raison de ces responsabilités familiales et elles se retrouvent donc plus souvent à temps partiel.
  • Pour autant, les hommes déclarent presque autant que les femmes avoir des difficultés à concilier leurs vies professionnelle et familiale.