Intégration professionnelle des réfugiés

c2rp-visuel-professionnalisation.jpg
  • Type
    Autres types
  • Date de parution
    octobre 2018
  • Emploi/Formation, Formations
  • Producteur
    Autres producteurs

Le ministère du Travail a lancé le 1er octobre 2018 un appel à projet spécifique, visant à inciter les coopérations entre les acteurs privés et publics œuvrant à des missions d’insertion et de formation professionnelle.

Cet appel à projet cible principalement les demandeurs d’asile de plus de six mois, les apatrides, les femmes, les jeunes de moins de 25 ans, les séniors et les personnes analphabètes ou illettrées.

 

Statut : En cours

Dates de consultation :
du 1er octobre 2018 au 1er octobre 2019

» Consulter l'appel à projet

 

Les projets doivent :

  • proposer un accompagnement « global » (formation, logement, santé…),
  • intégrer des passerelles avec les acteurs économiques du territoire,
  • mobiliser le parcours d’intégration républicaine mise en place par l’Office français de l’immigration et de l’intégration.

 

Premiers projets retenus

Muriel Pénicaud et Jean-Marie Marx ont annoncé, le 28 janvier, la liste des 18 projets retenus en faveur de l’insertion professionnelle des réfugiés. Cette première vague d’appel à projets permettra à 6 000 personnes de bénéficier d’un accompagnement. Les structures lauréates sont conventionnées pour une durée de 3 ans.

12 régions métropolitaines sur 13 sont concernées par cet appel à projets. Selon la ministre du Travail, l’enjeu « est de toucher tous les publics – qualifié, non-qualifié, dans les zones urbaines, comme rurales, et de répondre aux besoins des entreprises ».

Chacun des projets dispose d’un volet maîtrise de la langue française et d’un second volet dédié aux techniques de recherche d’emploi. Au titre des spécificités : certains projets se déploient sur un secteur spécifique, comme la métallurgie, l’agriculture ou le BTP. D’autres s’adressent à des publics particuliers : jeunes, femmes…

Autre fait marquant, l’enveloppe initiale de 15 millions d’euros, est passée à 16 millions d’euros au regard du nombre de dossiers retenus.

Au total, ce sont près de 50 projets qui ont été reçus. Si 18 ont été retenus, certains porteurs non-lauréats recevront des consignes afin qu’ils retravaillent leur offre. Ils pourraient bénéficier à leur tour d’un financement. Par ailleurs, la ministre a indiqué que d’autres vagues de financements verraient le jour.

 

Liste des 18 lauréats

Région   Projet(s) déployé(s)
Projets déployés
sur plusieurs territoires
 
  • AURORE pour le projet « Tous mobilisés, tous employables »
  • Action Emploi Réfugiés pour son projet
  • SINGA France pour le projet « SIGNAL »
  • Viltaïs pour le projet « #NP4R »
  • Kodiko pour son projet d’essaimage du programme Kodiko
Auvergne Rhône-Alpes  
  • Association Cecler pour le projet « PIETRA (Plateforme Intégrée Entreprises et Territoire de Remobilisation et d’Accélération) »
  • Fédération des œuvres laïques de Haute-Savoie (FOL 74) pour son projet
Bourgogne Franche-Comté  
  • INEO pour le projet « A.V.E.C. (Accompagnement – Valorisation – Emplois – Compétences) »
Bretagne  
  • DEFIS Emplois du Pays de Brest pour le projet « Accompagnement socio-professionnel »
Centre Val de Loire  
  • Association d’Accueil, de Soutien et de Lutte contre les Détresses pour le projet « Plateforme d’Intégration des Compétences Professionnelles des bénéficiaires d’une protection internationale »
  • Humando pour le projet « Plateforme Horizon »
Grand-Est  
  • Alliance Formation Pour l’Industrie (AFPI) – Pôle formation UIMM pour son projet
  • Maison de l’emploi du Grand Nancy pour le projet « Un territoire solidaire pour l’intégration professionnelle des réfugiés »
Ile-de-France  
  • Emmaüs Solidarité pour le projet « AGIR (Accompagnement Global pour une intégration Réussie) »
Nouvelle-Aquitaine  
  • INSUP pour le projet « RéAGIR (Réseau d’Accompagnement Global et Individualisé des Réfugiés) »
Normandie  
  • Média Formation pour le projet « PARE76 Une opportunité pour nos entreprises »
Pays de la Loire  
  • Association Passerelles pour son projet de Plateforme départementale de services en faveur de l’Intégration des réfugiés
Provence Alpes Côte d’Azur  
  • Entraide Pierre Valdo pour le projet « AGIR (Accompagnement Global pour l’Insertion Professionnelle des Réfugiés) »

* Lauréats retenus sur tout ou partie des projets présentés, avec ou sans réserves à lever en amont de la contractualisation.
Source : Ministère du Travail, janvier 2019

 

En Hauts-de-France, deux projets sont à l’étude : Action Emploi Réfugiés et Singa France.

 

 
c2rp-dossier-pic-bouton-retour-accueil.jpg

c2rp-dossier-pic-bouton-retour-accueil.jpg, par sabrina