La poursuite en IUT des bacheliers technologiques de 2017 des Hauts-de-France

c2rp-groupe-de-jeunes-etudiants-4.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    mai 2019
  • Emploi/Formation, Formations, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

Les Rectorats de l’Académie de Lille et d’Amiens analysent la poursuite d’études des bacheliers technologiques en IUT en région Hauts-de-France.

La loi sur l’Enseignement supérieur et la Recherche de 2013 prévoit un accès prioritaire aux bacheliers technologiques en IUT. Depuis cette loi, le taux de poursuite d’études des bacheliers technologiques en IUT ne cesse d’augmenter pour atteindre 10,8 % en 2017.

La poursuite d’études de ces bacheliers en IUT est principalement déterminée par la spécialité de formation. Ainsi, les bacheliers STI2D et STMG poursuivent plus fréquemment en IUT tandis que les diplômés des spécialités ST2S, STD2A et Hôtellerie sont peu nombreux à poursuivre en IUT. Ces constats restent bien entendu corrélés à l’offre de formation régionale, à la surreprésentation des ST2S et à la sous-représentation des STMG en région Hauts-en-France.

Le taux de réussite des bacheliers technologiques en IUT est toutefois plus faible que celui des bacheliers généraux (57,4 % contre 76,6 %). Un travail d’accompagnement adapté doit être poursuivi pour permettre à ce public d’accéder plus fréquemment au diplôme.