La poursuite en STS des bacheliers professionnels de 2016 des Hauts-de-France

c2rp-groupe-de-jeunes-etudiants-5.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    mai 2019
  • Emploi/Formation, Formations, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

Les Rectorats de l’Académie de Lille et d’Amiens analysent la poursuite d’études des bacheliers professionnels en Section de Technicien Supérieur (STS) en région Hauts-de-France.

Depuis la rénovation de la voie professionnelle en 2009, le nombre de bacheliers professionnels est en constante augmentation. En 2016, en région, 18 200 élèves ont obtenu un baccalauréat professionnel, ils représentent ainsi 31,5 % de l’ensemble des bacheliers.

La loi sur l’Enseignement supérieur et la Recherche de 2013 prévoit un accès prioritaire des bacheliers professionnels en STS. En 2017, 43 % des néo-bacheliers inscrits en 1ère année de STS sont issus d’un baccalauréat professionnel, soit 4,7 points de plus par rapport à la rentrée 2016.

La poursuite d’études en STS varie selon les spécialités de formation. Ainsi, plus de la moitié des baccalauréats professionnels « systèmes électroniques numériques », ou « électrotechniques, énergie, équipements communicants » poursuivent en STS. À l’inverse, moins d’un diplômé de la spécialité « accompagnement, soins et services à la personne » sur dix poursuit en STS.

Dans les STS du domaine de la production, 48,3 % des élèves sont issus d’un bac professionnel, cette part est plus faible dans le domaine des services : 41 %.

Le taux de réussite des bacheliers professionnels est toutefois plus faible que celui des bacheliers généraux et technologiques (65 % contre respectivement 93,5 % et 83 %).