Le compte personnel de formation : une montée en charge rapide surtout au profit des personnes en recherche d’emploi

c2rp-logo-cpf.jpg
  • Type
    Autres types
  • Date de parution
    janvier 2018
  • Emploi/Formation, Dispositifs, Formations
  • Producteur
    Autres producteurs

Au 31 décembre 2016, soit deux ans après sa mise en place, près de 700 000 demandes de formation ont été acceptées dans le cadre du compte personnel de formation. L’année 2016 a été marquée par une forte croissance du recours au dispositif (+ 140 %) avec un peu plus de 492 000 dossiers acceptés (207 500 en 2015).

Dans plus des deux tiers des cas, les personnes ayant accédé à la formation dans le cadre du CPF sont des personnes en recherche d’emploi.

Plus de la moitié des bénéficiaires est âgée de 26 à 44 ans. Il s’agit majoritairement d’employés (32 %) ou d’ingénieurs/cadres (31 %) et les hommes constituent 57 % des bénéficiaires (52 % de la population active).

Plus de la moitié des bénéficiaires choisissent une formation issue des listes nationales et 62,5 % des formations suivies sont sans niveau spécifique. Parmi ces formations, les plus fréquemment suivies par les salariés sont des formations en langue ; les personnes en recherche d’emploi préparent quant à elles davantage des formations relevant du socle de connaissances et de compétences professionnelles (CléA).

Trois quarts des personnes ayant accédé à la formation dans le cadre du CPF ont disposé de financements complémentaires (93 % des bénéficiaires demandeurs d’emploi contre seulement 37 % des bénéficiaires salariés).

Concernant les bénéficiaires en recherche d’emploi, 86 % d’entre eux ont bénéficié de la dotation du FPSPP prévue par accord et 76 % ont bénéficié également d’abondements complémentaires externes aux fonds CPF (Région, Pôle emploi).

 

Haut de page