Les angles morts de l’inclusion numérique

c2rp-visuel-culture-numerique.jpg
  • Type
    Dossiers
  • Date de parution
    novembre 2019
  • Compétences clés / Illettrisme, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

L’inclusion numérique est devenue un sujet qui a été érigé en grande cause gouvernementale en 2018. Mais de qui et de quoi parle-t-on au juste ? Les exclus cumulent souvent de multiples handicaps sociaux ou territoriaux. Mais ils sont aussi des salariés ou des retraités qui n’ont jamais été formés ou sensibilisés au monde digital.

Le Think Thank, lancé en 2014, aborde chaque année une thématique en prise directe avec le digital et ces mutations.

Ce volet 2019 présente les différentes données chiffrées sur les exclus du numérique permettant de les qualifier, puis de réfléchir sur un service public de l’inclusion et enfin sur la transformation du travail liés à l’intégration de la culture numérique dans les entreprises.

Six propositions sont formulées pour l’inclusion numérique :

  • Augmenter les budgets publics consacrés à fédérer et simplifier les initiatives en faveur de l’inclusion numérique.
  • Encourager le mécénat de compétences pour financer les actions de formation auprès des publics exclus
  • Penser les politiques d’inclusion dans les organisations comme un facteur de productivité globale
  • Définir la raison d’être de l’entreprise dans la société numérique
  • Créer, dès le collège, un enseignement de la littératie numérique
  • Promouvoir la parité comme critère de financement de l’innovation

 

 

c2rp-cb-visuel-cb7-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb7-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 7
"Numérique, industries de la communication, cybersécurité"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.