Les nouveaux salariés des Services à la Personne (SAP) en Hauts-de-France - Rapport de l'enquête 2017

c2rp-sap-nouveaux-salaries-hauts-de-france.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    juillet 2018
  • Emploi/Formation, Services A la Personne, Métiers/Secteurs, Observation
  • Producteur
    C2RP

  • La synthèse

Cette enquête a été réalisée par le C2RP en partenariat avec le Groupe IRCEM, commanditée par la Région et la Direccte Hauts-de-France, le Conseil Départemental du Nord et le Groupe Caisse des Dépôts dans le cadre du CPRDFP et du Contrat d’Objectifs Sectoriel Services à la Personne (SAP) 2015.

Elle a interrogé, début 2017, les salariés du particulier-employeur* entrés dans le secteur des SAP en 2015.

L’objectif était d’analyser cette population à travers le parcours antérieur dans la formation et éventuellement l’emploi, les métiers qu’ils exercent dans les services à la personne, leurs perspectives et avis sur le secteur. La connaissance extraite de leurs « témoignages » devant permettre notamment de mieux appréhender la politique de recrutement des employeurs, de dimensionner l’offre de formation correspondante et de communiquer sur les conditions d’accès à ces métiers.

Elle est constituée d’une majorité de femmes, de 41 ans en moyenne dont 60 % étaient demandeurs d’emploi et 18 % allocataires du RSA, avant leur entrée dans le secteur des Services à la Personne (SAP). Près de la moitié ont choisi un métier de SAP « pour aider les autres ». Après 2 ans d’ancienneté, les 2/3 sont formées et n’envisagent pas de quitter le secteur.

 

* Base d’adresses fournie par l’IRCEM, groupe de protection sociale des emplois de la famille – le périmètre couvre les salariés du particulier employeur. Cela correspond aux groupes de métiers suivants : aide aux personnes dépendantes, aide à la vie quotidienne, aide à la garde d’enfants, aides divers (jardinage, bricolage…)

 

c2rp-cb-visuel-cb6-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb6-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 6
"Santé, social, services à la personne, silver économie et l’emploi à domicile"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Cette synthèse est issue de l’enquête réalisée par le C2RP en partenariat avec le Groupe IRCEM, commanditée par la Région et la Direccte Hauts-de-France, le Conseil Départemental du Nord et le Groupe Caisse des Dépôts dans le cadre du CPRDFOP et du Contrat d’Objectifs Sectoriel des Services à la Personne (SAP).

Elle a interrogé, début 2017, les salariés du particulier-employeur* entrés dans le secteur des SAP en 2015.

L’objectif était d’analyser cette population à travers le parcours antérieur dans la formation et éventuellement l’emploi, les métiers qu’ils exercent dans les services à la personne, leurs perspectives et avis sur le secteur. La connaissance extraite de leurs « témoignages » devant permettre notamment de mieux appréhender la politique de recrutement des employeurs, de dimensionner l’offre de formation correspondante et de communiquer su les conditions d’accès à ces métiers.

 

* Base d’adresses fournie par l’IRCEM, groupe de protection sociale des emplois de la famille – le périmètre couvre les salariés du particulier employeur. Cela correspond aux groupes de métiers suivants : aide aux personnes dépendantes, aide à la vie quotidienne, aide à la garde d’enfants, aides divers (jardinage, bricolage…)