PIC : Un cadre d’élaboration pour les pactes régionaux d’investissement dans les compétences (2019-2022)

c2rp-ppic-pacte-regionaux-investissement-competences.jpg
  • Type
    Guide
  • Date de parution
    juin 2018
  • Emploi/Formation, Formations
  • Producteur
    Autres producteurs

En parallèle des appels à projets et des programmes nationaux, les pactes régionaux d’investissements seront mis en œuvre sur la période 2019-2022.

Pour ce faire, un cadre d’élaboration État-Régions vient d’être publié sur le site du Ministère du Travail. Ce document rappelle les objectifs et défis du plan d’investissements dans les compétences (PIC) et définit les axes d’intervention et la méthode d’élaboration des pactes régionaux.

Trois axes doivent être déclinés dans les pactes régionaux :

  • Axe 1 : Proposer des parcours qualifiants vers l’emploi, renouvelés dans leurs contenus, au regard des besoins de l’économie en temps réel et de façon prospective
  • Axe 2 : Garantir l’accès des publics les plus fragiles aux parcours qualifiants par la consolidation des compétences clés : une exigence pour construire la société de compétences
  • Axe transverse : S’engager dans la modernisation des contenus et des modes de mise en œuvre de la formation et de l’accompagnement pendant les formations.
     

Le cadre définit les principes de la méthode d’élaboration :

  • un diagnostic partagé des besoins des entreprises et des actifs du territoire,
  • une méthode de co-élaboration qui s’inscrit dans une logique de projets et qui repose sur de nouvelles approches collaboratives,
  • des modalités d’achats innovantes et agiles,
  • des exigences de pilotage coordonné sur le fondement d’objectifs partagés,
  • une évaluation systématique

Le temps d’élaboration partagé qui associera l’ensemble des parties prenantes en région devra se conclure à la fin du mois d’octobre afin de permettre la signature des pactes régionaux avant la fin de l’année 2018.

 

En Hauts-de-France

La Région a reçu une aide de l’État à hauteur de 76,5 millions d’euros pour l’année 2018 et a donc voté une délibération afin de proposer 17 000 formations en plus de son plan régional de formation. Ces formations sont destinées à un public éloigné de l’emploi.

Une convention entre l’État et la Région a été signée et permet ainsi l’amorçage du PIC dans les Hauts-de-France. La Région a été appelée à répondre à l’appel à projets lancé par l’État au titre du PIC pour la période 2019-2022. C’est à cette occasion que la Région et l’État se sont adressés aux acteurs du PIC le 19 juin et ont annoncé conjointement le lancement des travaux d’élaboration du pacte régional.

 

 

Retrouvez tous les autres articles sur le #PIC et le #PACTE

Haut de page