Plan de programmation des emplois et des compétences du secteur de la transition écologique et énergétique

c2rp-economie-verte-developpement-durable-fotolia-5.jpg
  • Type
    Autres types
  • Date de parution
    février 2019
  • Economie Verte / Développement Durable, Formations, Métiers/Secteurs
  • Producteur
    Autres producteurs

A quelles conditions les politiques d’emploi, de formation et d’évolution professionnelle pourront être en cohérence et en synergie avec les objectifs fixés par la transition énergétique et écologique ?

La mission a choisi de travailler principalement sur 3 secteurs :

  • L’énergie, qui par nature est le secteur le plus directement concerné. La vitesse de développement des nouveaux modes de production d’électricité (éolien, solaire, biomasse, géothermie, etc.) et de chaleur détermine aux yeux de beaucoup le succès de la transition.
  • Le bâtiment (résidentiel et tertiaire), quant à lui est décisif car il est le premier secteur consommateur d’énergie finale (45 % de l’énergie consommée en France en 2015).
  • Les transports, parce que ce secteur est le premier émetteur de gaz à effet de serre.

Ce rapport cherche à établir un état des lieux de la situation de l’emploi liée à la transition énergétique, sur le plan quantitatif et qualitatif. Il trace des perspectives et formule un certain nombre de recommandations qui poursuivent deux objectifs : doter l’État des outils de diagnostic et de pilotage d’une part, favoriser les espaces de coopération d’autre part.

La première question qui s’est posée est celle de l’évaluation statistique. Peut-on définir les emplois liés à la transition énergétique et écologique ? Peut-on les dénombrer, les caractériser et suivre leur évolution ?

Tous les interlocuteurs font le même constat : l’ampleur des évolutions de compétences est et sera spectaculaire dans de nombreux métiers existants. Dans tous les secteurs d’activité, des compétences nouvelles sont à acquérir.

Concernant, l’offre de formation et l’offre d’emplois, il y a nécessité d’un ajustement permanent. Plus particulièrement dans l’offre de formation professionnelle ou l’on remarque une offre de formation partielle à compléter et à rendre intelligible et accessible.

 

Haut de page