Repérer et mobiliser les publics "invisibles" et en priorité les plus jeunes d’entre eux

c2rp-foule-pieton-flou-2.jpg
  • Type
    Autres types
  • Date de parution
    février 2019
  • Emploi/Formation, Formations
  • Producteur
    Autres producteurs

France Stratégie évalue à 1 million le nombre de jeunes âgés de 15 à 25 ans, non diplômés, ni en emploi, ni en formation (NEETs). Un tiers d’entre eux souhaiterait accéder à l’emploi et les deux autres tiers se trouveraient en difficulté pour des causes personnelles (gardes d’enfants, personnes dépendantes, problèmes de santé...).

Une part de ces personnes ne mobilise, par conséquent, pas les dispositifs mis à leur disposition. Ces individus ne sont pas repérés et accompagnés par les structures dédiées : Pôle emploi, missions locales, Cap emploi…

Cet appel à projets tend « à « aller vers » les publics non accompagnés pour leur permettre d’accéder à un accompagnement, à une formation ou à un droit » et à développer des partenariats et des coopérations entre les structures et organismes agissant dans le domaine de l’accompagnement, de la formation et de l’insertion.

Statut : En cours

Date limite de dépôt des candidatures :
jusqu’au 16 septembre 2019 (pour la seconde vague)

 

» Consulter l'appel à projet

 

Publics cibles

  • Prioritairement les jeunes ni en emploi, ni en formation, ni en études (NEETs)
  • Les jeunes qui ne bénéficient pas d’une offre d’accompagnement
  • Les habitants de quartiers de la politique de la ville
  • Les habitants des territoires ruraux et particulièrement les bassins dont le taux de chômage est supérieur à la moyenne régionale : ex-bassin minier, Sambre-Avesnois, Thiérache…
  • Les « personnes qui ont déjà été identifiées par les acteurs de l’insertion et de la formation, mais qui ne souhaitent pas avoir recours à l’offre de service proposée par les acteurs de l’accompagnement vers l’insertion dans l’emploi »
  • Les individus « très éloignés de l’emploi, « hors radars » des institutions publiques, du fait de différents facteurs (illettrisme, isolement social, handicap reconnu ou non, sans domicile fixe, personnes avec des pratiques addictives, économie informelle, rejet des institutions...) »

 

Objectif de l’appel à projet

Développer des approches nouvelles, des actions de repérage et de mobilisation de ces publics « invisibles », échappant aux acteurs traditionnels, en privilégiant le « aller vers » et les actions de « raccrochage ».

Notamment :

  • en testant de nouvelles modalités d’intervention en matière de repérage et de mobilisation des publics dits « invisibles », en se rendant auprès de leur environnement,
  • en les convaincant de l’utilité et de l’existence des démarches de « raccrochage » mis à leur disposition,
  • en faisant connaître les acteurs et leurs offres de services, en fonction des besoins repérés auprès du public cible,
  • en mobilisant les services, structures et dispositifs concourant à l’insertion professionnelle (École de la 2e chance, EPIDE, Programme régional de formation, Garantie jeunes, appels à projets 100% inclusion, préa-apprentissage…).

Les projets proposés peuvent :

  • disposer d’une phase de diagnostic individualisé,
  • intégrer une phase de remobilisation (en amont de l’entrée dans un parcours d’insertion),
  • mobiliser des solutions visant à sécuriser les parcours des publics, en agissant sur les thématiques du logement, de la mobilité, de la santé…

 

Lauréats en Hauts-de-France

 

  • LA LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT

Projet : « Trajectoire d’avenir pour les jeunes ou l’émergence d’un possible »

Territoires : zones rurales et urbaines de l’Aisne (Thiérache, Chauny), l’Oise (Méru, Plateau Picard) et la Somme (Sud Somme et Abbeville)

Présentation : Ce projet vise à faciliter le devenir des jeunes via un parcours d’accompagnement, de découverte et d’engagement au service de l’insertion sociale et professionnelle : après une phase de repérage, la remobilisation des jeunes (récits de vie, diagnostics individuels et séjours de rupture) permettra la construction d’un parcours individualisé parmi les suivants : formation, re-scolarisation, animation, emploi, création d’activité économique ou découverte.

  • CLEF JOB

Projet : « Les sentinelles de l’emploi »

Territoires : Chantilly, Senlis, Crépy-en-Valois, Compiègne

Présentation : Afin de repérer un maximum de jeunes NEETS, Clé Job accentue son animation des territoires grâce à des médiateurs emploi. Il s’agit d’attirer ces jeunes par une action de terrain rapprochée et l’organisation d’évènements, et d’établir avec eux des diagnostics individualisés pour mieux les orienter vers les acteurs adéquats, tels les missions locales.

  • OBJECTIF EMPLOI

Territoires : Nord-Est de Tourcoing avec une grande partie des quartiers en politique de la Ville

Présentation : L’objectif est de repérer le plus grand nombre de jeunes NEETS et de les amener à formaliser un projet qui les engagera dans un processus de remise en confiance des institutions.

  • TOUR EMPLOI

Projet « Zéro laissé pour compte sur mon territoire (AAP FIT PEC et AAP PIC Repérage) »

Territoires : Douaisis et CCCO

Présentation : En lien avec le SPE du Douaisis et la CAD, TOUR EMPLOI souhaite élargir son champ d’action vers les communes ERBM (hors QPV), par un travail de repérage, de prise de contacts et d’immersion. Pour cela, un médiateur emploi se déplace sur le territoire à l’aide d’un camping-car aménagé.

 

Appels à projets portés par les Missions locales

  • AREFIE

Projet : « APP repérage »

Territoires : Armentiérois, Lille, Pévèle-Mélantois-Carembault, Villeneuve-d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Wattrelos, Flandre intérieure, Dunkerque, Vallée de l’Aa et de la Colme, Douaisis, Valenciennois, Sambre-Avesnois, Artois, Hénin-Carvin, Saint-Omer, Boulonnais, Montreuillois, Clermont, Liancourt, Compiégnois et pays des sources, vallée de l’Oise, Noyon, Roye et Montdidier, le Sud-Ouest de l’Oise, Grand Plateau Picard, Beauvaisis, Amiénois et Château-Thierry

Présentation : Le projet porté par l’AREFIE, en consortium avec notamment le Rectorat et 30 missions locales, propose de répondre aux objectifs suivants : développer des actions dans les lieux de vie des jeunes pour favoriser le repérage, concevoir avec les jeunes une interface numérique, recourir à la médiation entre pairs et expérimenter de nouveaux modes d’accompagnement.

  • MISSION LOCALE DE LAON

Territoires : Bassin d’emploi du Laonnois, de la Thiérache et du Chaunois

Présentation : Ce projet propose d’augmenter les fréquences de certaines permanences et de les diversifier, d’encourager les agents des missions locales à pratiquer le « aller-vers », ainsi qu’un sas de remobilisation au travers d’actions collectives et la création d’une application.

  • MISSION LOCALE SOISSONNAIS

Projet : « Repérage et mobilisation des invisibles du soissonnais »

Territoire : Bassin d’Emploi du Soissonnais

L’objectif est de favoriser le repérage des jeunes en allant au plus près de leur lieux de vie (évènements, interface numérique, permanences éphémères) en structurant des partenariats locaux institutionnels et associatifs.

  • MISSION LOCALE DE SAINT-QUENTIN

Territoire : Arrondissement de Saint-Quentin

Projet : Ce projet se compose de trois étapes : création et animation d’une plateforme partenariale, repérage et remobilisation via notamment un bureau mobile de l’équipe dédiée au projet et une orientation vers la qualification.

  • MISSION LOCALE SANTERRE HAUTE-SOMME

Projet : « Rebondir »

Territoires : Santerre Haute-Somme, Picardie Maritime, Ternois Haut Pays, Artois

Présentation : En consortium avec trois autres missions locales, la mission locale Santerre Haute-Somme propose la création d’un dispositif global pilote s’appuyant sur 3 activités socles : repérage des publics, captation, et raccrochage. Cette dernière étape s’appuie sur le développement de l’esprit d’entreprendre dans le cadre d’ateliers collectifs, de micro-projets coopératifs et collaboratifs.

  • MISSION LOCALE LENS LIÉVIN

Projet : « Aller ensemble à la rencontre des invisibles »

Territoires : Arrondissement Lens-Hénin dont QPV et territoire ERBM

Présentation : Suite à un travail de repérage, le jeune sera orienté vers l’interlocuteur le plus apte à sa prise en charge afin de l’accompagner dans un parcours personnalisé. Dès lors, les différents partenaires du territoire, notamment les membres du SPE, l’amèneront vers une remobilisation au travers de découvertes, immersions, formations, accompagnements vers l’autonomie et l’emploi.

 

Appels à projets portés par les Centres sociaux

  • LE MOUVEMENT ASSOCIATIF

Projet : « AAP repérage »

Territoires : L’expérimentation porte sur le territoire Sambre-Avesnois et a vocation à être essaimé sur les Hauts-de-France.

Présentation : L’action porte sur la structuration dans les différents territoires de Sambre-Avesnois d’une fonction ressources et d’une animation de réseau de proximité, avec soit la mise en réseau et le développement de l’intervention hors les murs dans l’hyper proximité auprès des 16–29 ans dans les territoires urbains cœur de Sambre, soit une installation d’une présence dans la ruralité. La coordination du projet sera faite au niveau régional avec la construction d’une plateforme d’outillage permettant la modélisation en vue de l’essaimage sur les Hauts-de-France.

  • CENTRE SOCIAL DU VIEUX LILLE

Projet : « Passerelle vers l’avenir »

Territoires : Métropole lilloise, plus précisément les QPV de Lille Lomme Hellemmes, Haubourdin, Saint-André, Marquette, La Madeleine, Wambrechies, Quesnoy-sur-Deûle

Présentation : Ce projet consiste à mettre en œuvre des démarches innovantes permettant d’« aller vers » les publics non accompagnés pour leur permettre d’accéder à un accompagnement, à une formation, ou à un droit, en vue d’assurer à l’issue le relais vers une étape adaptée au parcours.

  • OFFICE INTERCOMMUNAL ACCUEIL ORIENTATION

Projet : « Remobilisation des publics invisibles de métropole sud »

Territoire : Métropole Sud

Présentation : Ce projet propose d’identifier les acteurs de la sphère sociale qui animent des espaces socio-éducatifs, caritatifs ou commerciaux fréquentés par les « invisibles » et d’élaborer, avec eux, les modalités pédagogiques et organisationnelles les plus adaptées qui permettront aux conseillers socioprofessionnels de tenir des permanences dans ces lieux.

  • ASSOCIATION DES USAGES DU CENTRE SOCIAL CENTRE VILLE DE VILLENEUVE D’ASCQ

Territoires : Zones de compétences des Centres Sociaux de Villeneuve d’Ascq qui couvrent les quartiers en QPV

Projet : L’objectif est de développer l’axe d’intervention sur des quartiers précarisés de la ville, de développer une démarche de « aller-vers » le public jeunes en errance, de renforcer les actions d’accompagnement social et professionnel et de rapprocher les jeunes de l’offre de droits communs.

  • VILLENVIE – COMBI FM

Territoires : Flandre maritime et Flandre Maritime Rurale

Présentation : Dans ce projet, les centres sociaux s’inspirent des codes du marketing d’influence et outillent tous les acteurs d’un quartier d’une application de mise en contact des jeunes décrochés et invisibles.

  • ASCRV CENTRES SOCIAUX VALENCIENNES

Projet : « Detect connect »

Territoire : Arrondissement du Valenciennois

Présentation : « Detect connect » vise à qualifier et renforcer des actions de repérage sur différents territoires d’intervention par des phases de captation, remobilisation et adhésion : espace public, centres sociaux, domicile et espace numérique.

  • COMMUNITY ARCQUES

Projet « R.A.D.A.R »

Territoires : Arcques, Saint-Omer, communauté d’agglo du pays de Saint-Omer

Présentation : Le projet R.A.D.A.R. a pour objectif de mener une action en suivant 3 axes principaux : le travail « hors-les-murs » (le aller-vers), la création et/ou l’animation d’un espace 16-29 ans, et l’articulation d’un réseau de partenaires locaux.

  • CENTRE SOCIAL BOULOGNE

Projet : « WI CAPT3 »

Territoire : Boulonnais

Présentation : Les centres sociaux s’inspirent délibérément des codes du marketing d’influence et outillent tous les acteurs d’un quartier d’une application de mise en contact des jeunes invisibles dans une démarche de mobilisation vertueuse d’une communauté de « capteurs » à l’échelle d’un territoire.

 

Source : Direccte Hauts-de-France

 

 
c2rp-dossier-pic-bouton-retour-accueil.jpg

c2rp-dossier-pic-bouton-retour-accueil.jpg, par sabrina