Retour sur le DEFI Euro-Hub

c2rp-defi-euro-hub-2018-valorisation.jpg
  • Type
    Synthèses/Zoom
  • Date de parution
    décembre 2018
  • C2RP, Emploi/Formation, Formations, Métiers/Secteurs, Observation, Professionnalisation
  • Producteur
    C2RP

Mettre la data au service du transport et de la logistique, inventer de nouveaux business models, innover dans les RH pour attirer les talents, valoriser les métiers pour fidéliser les collaborateurs, tels sont les enjeux du commerce de demain.

Le DEFI Euro-Hub, qui s’est déroulé le jeudi 29 novembre sur le campus Euralogistic, a été le rendez-vous idéal où les acteurs des différents horizons concernés ont pu échanger sur ces questions centrales.

Plus de 100 professionnels : entreprises (près de la moitié des participants), organismes de formation mais également, institutionnels et associatifs ont discuté autour des problématiques d’innovations et des bonnes pratiques des secteurs des transports, logistique et commerce-vente en région Hauts-de-France.

Bruno Rosik, vice-président de la CCI Artois, introduit la matinée en rappelant que la logistique est un axe majeur de développement économique et représente 14 % des postes salariés dans le privé hors intérim. Le secteur transport-logistique rencontre des difficultés de recrutement et se transforme pour devenir plus vert ; ce qui ne peut se faire qu’en mettant l’innovation au cœur des entreprises.

  • La vidéo du CPRDFOP
  • Les 5 DEFIs des Hauts-de-France

x   « Repenser les process logistiques et l’omnicanal »

 

 

Intervenants

 Mathieu Charent, directeur du réseau et du digital, Picwic-Luderix International SAS

 Rémi Lengaigne, Chief Executive Officer, Colisweb

 Frédéric Weber, directeur général, Transitic Systems

 

Le secteur du jouet est très traditionnel mais Picwic x s’attache à rattraper le retard constaté à travers plusieurs démarches innovantes et notamment en transformant ses magasins de jouets en magasin pour jouer, à travers des ateliers et des animations. Certains magasins sont également désormais équipés de bornes permettant de géolocaliser le produit recherché et d’espaces et jouets ludiques pour s’imprégner de la culture du digital. Les collaborateurs sont mis au centre de la démarche en étant sollicités pour exprimer leurs idées innovantes. Ici, l’innovation est donc autant centrée sur le produit que sur une pratique omnicanale.

Colisweb x entend de son côté rendre plus agile le secteur du transport grâce aux technologies numériques. Pour cela, un logiciel dédié permet d’optimiser la livraison de produit en proposant au consommateur le transporteur le plus adéquat (qui peut aller du vélo au poids lourd !). Les contraintes de périodes de rush ou encore d’engorgement des grandes agglomérations sont intégrées à l’outil et permettent de trouver LA solution de livraison. Le point essentiel de la démarche est de donner une promesse, qui est tenue. Après un développement rapide ces cinq dernières années, le nouvel enjeu de Colisweb est de consolider son activité en 2019.

Continuer à répondre à la promesse, c’est aussi l’enjeu central pour Transitic Systems x. Pour cela, il faut pouvoir gérer la complexité et la diversité des articles à traiter dans les bons délais. Les outils existants ne suffisant pas à répondre aux besoins spécifiques, il apparaît indispensable de travailler de manière prédictive. Pour l’instant, les méthodes utilisées se basant sur les statistiques existantes ne suffisent pas, le développement d’une intelligence artificielle est indispensable ; celle-ci devrait être auto-apprenante pour atteindre une efficacité performante.

 

x   « L’engagement client : levier des organisations  »

 

 

Intervenants

 Sylviane Dupretz, présidente, Loginov Formation

 Delphine Didier, directrice, Alliance Emploi - agence de Dourges

 Sandrine Buecheler, directrice, FMEA filiale FM Logistic France

 Julien Depaeuw, président, Depaeuw

 Romain Triboulloy, meilleur chauffeur-routier régional – trophée régional Cup 2018

 

Loginov Formation x s’est engagé sur une réflexion sur le côté humain des futurs logisticiens qui a abouti à la création du label « Compagnon de la logistique ». Celui-ci vient couronner les aptitudes mais aussi les attitudes de l’apprenant pour une meilleure employabilité. D’ailleurs, il n’est pas indispensable d’avoir des compétences en logistique au démarrage (65 % des formés ne sont pas issus du secteur), la motivation étant le plus important.

Pour Alliance Emploi x, le constat est le même : ce que recherchent les entreprises avant tout, ce sont des personnes fiables. Les savoir-être sont donc particulièrement observés comme la ponctualité ou la politesse dans le recrutement, la qualification venant à posteriori par la formation dispensée directement par la branche.

Chez FM Logistic France x, une filiale spécifique, FMEA, a été consacrée à l’intégration de personnes handicapées dans le secteur de la logistique. Elles sont recrutées sans qualification et sans formation et quel que soit le type de handicap. L’idée n’est pas de considérer qu’il n’y a pas de handicap mais d’adapter les postes de travail en fonction des handicaps : adapter le travail à l’homme.

L’engagement client passe effectivement par le travail des équipes et le secteur de la logistique comme celui du transport, qui rencontre également des difficultés de recrutement, tentent et réussissent souvent à faire des contraintes rencontrées une force. L’entreprise Depaeuw x a conscience de l’image souvent peu attractive du métier de chauffeur-routier. Il s’agit de préjugés anciens alors que le métier a fortement évolué avec notamment la digitalisation et la géolocalisation. L’innovation a toujours été au cœur de Depaeuw et c’est cet engagement dans la durée, avec une organisation dédiée, qui permet que cela fonctionne.

 

 


L’innovation n’a de sens que
si elle rend service.


 

x   Programme du DEFI Euro-Hub

 

x   Fiche des intervenants

 

 

Mots-clés : omnicanal, promesse, humain, digitalisation, numérique, prédictif, intelligence artificielle, service, optimiser, attitudes, innovation permanente, design, employabilité.

 

La vidéo présente en 4 minutes le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) des Hauts-de-Franceune vision commune de la formation professionnelle et de l’orientation des jeunes et des adultes signé le 14 mars 2017 par la Région, l'État, le Rectorat et dix organisations syndicales (CFE-CGC, CFDT, CFTC, FO) et patronales (Medef, CGPME, UDES, U2P, UNAPL, FRSEA).

Le teaser s'organise autour de 3 parties :

  • le contexte dans lequel il a été établi,
  • les priorités et objectifs des signataires,
  • la démarche partagée autour de son élaboration, de la réalisation de ses objectifs ainsi qu’autour de son suivi et de son évaluation.

 

c2rp-cprdfop-teaser-basse-def.mp4, par admin

c2rp-actu-defis-2018.jpg

c2rp-actu-defis-2018.jpg, par sabrina

 

Les « DEFI » (Développement Économique – Formation – Innovation) sont conçus dans le cadre des politiques stratégiques régionales : le schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation (SRDE-II) et le contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP).

Les 5 DEFIs s’inscrivent dans le cadre général des « Rencontres de la Recherche et de l’Innovation (RRI) » organisées du 13 novembre au 3 décembre 2018.

Le C2RP, en partenariat avec Hauts-de-France Innovation Développement, est en charge de l’organisation.

 

Les objectifs des 5 DEFIs

Créer une culture et une vision commune et développer les synergies en favorisant la connaissance, la reconnaissance, la coopération entre les acteurs du développement économique, de l’innovation, de la recherche, de l’emploi, de la formation et de l’orientation autour des défis propres aux 5 dynamiques stratégiques

Proposer un cadre de travail et d’échange inter-branches, sur les dynamiques d’innovation et leurs impacts en termes d’évolution des emplois, des compétences et des qualifications

Alimenter et valoriser les contrats de développement et de formation

Nourrir les spécialisations intelligentes de la future stratégie recherche et innovation

 

Le programme des 5 DEFIs

DEFI Créa-HDF - Artisanat, Accueil et Industries culturelles et créatives

13/11/2018 - Chambre de métiers et de l'artisanat, Boves

« Nouveaux usages, nouveaux médias, design, nouvelles réalités, nouvelles compétences, autant d’opportunités pour faire de la région Hauts-de-France un territoire attractif et créatif »

DEFI Génération S - Santé, Services à la Personne et Silver Économie

20/11/2018 - Fondation Hopale, Berck-sur-Mer

« Nouvelles formes d’organisation et de management, nouvelles pratiques de recrutement et de formation, nouveaux concepts d’habitats intelligents et contributifs. Découvrez l’innovation au service des besoins et usages de la population de notre région. »

DEFI TRI-M-A - Troisième Révolution Industrielle, Maritime et Agricole

27/11/2018 - Espace scolaire Condorcet, Saint-Quentin

« Robotisation, nouveaux matériaux, nouvelles technologies, impact sur l’évolution des compétences… La région Hauts-de-France joue pleinement la carte de l’industrie du futur ! Retrouvez les filières d'avenir et les acteurs de l'innovation autour des défis de la Troisième Révolution Industrielle, Maritime et Agricole ! »

DEFI Euro-Hub - Commerce, Distribution et Logistique

29/11/2018 - Campus Euralogistic, Hénin-Beaumont

« Mettre la data au service du transport et de la logistique, inventer de nouveaux business models, innover dans les RH pour attirer les talents, valoriser les métiers pour fidéliser les collaborateurs, tels sont les enjeux du commerce de demain ! »

DEFI Welcome EU - Tertiaire et Universitaire Spécialisés

3/12/2017 - Euratechnologies, Lille

« Gestion et sécurisation des données, cyber sécurité à l’heure de l’Intelligence Artificielle ouvrent de nouveaux marchés et métiers, ainsi que des nouvelles formes d’organisation et de développement des compétences ! »

Haut de page