Structurantes, résidentielles ou industrielles : portrait des villes moyennes des Hauts-de-France

c2rp-foule-pieton-flou-4.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    juillet 2019
  • Emploi/Formation, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

L’Insee a procédé à une étude des caractéristiques des 40 villes moyennes de la région Hauts-de-France, qui concentrent à elles seules 40 % de l’emploi régional.

A partir de l’analyse de 56 indicateurs démographiques, économiques, sociaux, logement et emploi, trois profils différents se sont dégagés :

  • Structurant : villes qui jouent un rôle important sur l’emploi local et attirent des navetteurs qui n’y habitent donc pas mais y travaillent
  • Résidentielles : villes qui ont perdu de l’emploi mais ont, en moyenne, gagné des habitants et ainsi renforcé leur caractère résidentiel
  • Industrielles : villes concentrant beaucoup d’emplois et essentiellement dans le secteur de l’industrie

Par ailleurs, ces villes moyennes se structurent autour de 4 réseaux géographiques :

  • Dans et autour de l’ancien bassin minier
  • Villes moyennes de l’Oise + Château-Thierry
  • Nord de l’Aisne
  • Villes moyennes de la côte dans la partie nord

La publication détaille les différents profils et réseaux identifiés ainsi que la méthodologie employée.