Réforme de la formation professionnelle : la loi, les textes d'application, les documents de référence

Date de publication : 26/06/2019

 

x   La loi Avenir professionnel   x   Les textes d'application   x   Les documents de référence

 

La loi Avenir professionnel

Publiée au Journal Officiel le 6 septembre 2018, la loi porte sur la réforme de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'assurance chômage mais comporte également des mesures sur l’emploi et l’insertion.

Elle entrera progressivement en vigueur, jusqu’en 2021 pour certaines dispositions.

 


Les textes d’application

La loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel demandait un ensemble de textes afin de pouvoir entrer pleinement en application à compter du 1er janvier 2019.

Depuis la cinquantaine de textes publiés au 31 décembre 2018, dont une quarantaine sur la réforme de la formation et de l’apprentissage, de nouveaux textes ont été publiés de la fin mars à la mi-mai 2019.

Ils portent sur :

  • l’apprentissage, notamment sur l’organisation et le fonctionnement de la mission de contrôle pédagogique des formations,
  • les certifications, par deux notes de la Commission de la certification professionnelle de France compétences sur les critères d’enregistrement au répertoire spécifiques et sur les blocs de compétences,
  • le CEP, par la publication du nouveau cahier des charges du CEP puis le lancement de l’appel d’offre pour les actifs en emplois du secteur privé,
  • les régions, par l’expérimentation de la mise à disposition dans les régions de fonctionnaires et d’agents de l’État exerçant dans les services et établissements relevant du ministère chargé de l’Éducation nationale.

Enfin, les 11 opérateurs de compétences ont été désignés par arrêtés, ainsi que pour chacun d’eux leur commissaire au Gouvernement et leurs suppléants.

 

Les nouvelles instances

France compétences

Caisse des dépôts et consignations (CDC)

Opérateurs de compétences

  • Liste des 11 opérateurs de compétences et leurs arrêtés d’agrément à compter du 1er avril 2019

AFDAS, secteurs de la culture, des médias, des loisirs et de la communication, 45 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (AFDAS)

ATLAS, services financiers et conseil aux entreprises, 18 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (ATLAS)

Cohésion sociale, 27 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (Cohésion sociale)

ESSFIMO - entreprises à forte intensité de main d’œuvre (Interservices), 32 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d'œuvre)

OCAPIAT, agriculture et transformation alimentaire, 49 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (OCAPIAT)

2i, industries, 44 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (OPCO 2i)

Construction, 9 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (Construction)

- Opco Mobilités, transports, services de l’automobile et mobilité, 22 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (Mobilité)

Entreprises de proximité, artisanat, commerce de proximité et professions libérales, 54 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (entreprises de proximité)

Santé, santé services de santé, 8 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (Santé)

- Opcommerce, commerce et distribution (hors commerces de gros), 21 branches professionnelles : arrêté du 29 mars 2019 portant agrément d'un opérateur de compétences (OPCO Commerce)

  • Liste des commissaires du Gouvernement nommés auprès des CA des OPCO

AFDAS : arrêté du 12 avril 2019

ATLAS : arrêté du 4 avril 2019

Cohésion sociale : arrêté du 12 avril 2019

ESSFIMO - entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre : arrêté du 4 avril 2019

OCAPIAT : arrêté du 12 avril 2019

2i interindustriel : arrêté du 4 avril 2019

Construction : arrêté du 12 avril 2019

- Opco Mobilités : arrêté du 12 avril 2019

Entreprises de proximité : arrêté du 4 avril 2019

Santé : arrêté du 12 avril 2019

- Opcommerce : arrêté du 12 avril 2019

Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales

Commission nationale de la négociation collective, de l’emploi et de la formation professionnelle

Région

HAUT DE PAGE x

 

Les dispositifs

Compte Personnel de Formation - CPF

Compte d’engagement citoyen - CEC

Compte professionnel de prévention - C2P

Conseil en évolution professionnelle - CEP

HAUT DE PAGE x

 

L'alternance

Apprentissage

Troisième prépa-métiers

Contrat de professionnalisation

Reconversion ou promotion par alternance (ProA)

HAUT DE PAGE x

 

Jeunes

 

Action de formation et qualité

Action de formation

Certification professionnelle

Note relative au répertoire spécifique

Note relative aux blocs de compétences

Qualité

 

Entreprises

Contributions

 

D’autres textes sont encore en attente, tout en sachant que l’entrée en application de l’ensemble des dispositions de la loi s’étalera jusqu’en 2021.

Retrouvez nos fiches Dispositifs et Aides actualisées.

 

HAUT DE PAGE x

 


Les documents de référence

 

Les modes de financement : note de cadrage du ministère du travail
14/06/2019
 

Ce document précise les différentes modalités de financement de l’apprentissage. Le principe de l’application du coût préfectoral aux contrats sous convention régionale encore en cours en 2020, y est réaffirmé.

Le calendrier des versements  et les modalités de prise en charge des frais annexes à la formation (hébergement, restauration, premier équipement) y sont également précisés.

 
 

Procédure d’agrément des OPCO : note de cadrage du ministère
17/10/2018

La note de cadrage du ministère précise les temps forts du calendrier, les modalités d’instruction et les critères d’agrément de ces futurs opérateurs de compétences.

Concernant le calendrier, la note rappelle en premier lieu que les opérateurs de compétences seront agréés au plus tard le 1er avril 2019 et que la date limite initiale de dépôt des demandes d’agrément est fixée au 31 décembre 2018.

 
 

Rapport « Les opérateurs de compétences : transformer la formation professionnelle pour répondre aux enjeux de compétences »
24/08/2018

Réalisé à la demande du Ministère du travail, ce rapport de Jean-Marie Marx, alors président du Cnefop (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle) et René Bagorski, président de l’Afref (Association française pour la réflexion et l’échange sur la formation) préconise un scénario cible de constitution de 11 OPCO  et formule 18 recommandations couvrant à la fois les champs de leur constitution, de leur gouvernance et de la mise en œuvre de leurs missions.

 
 

Texte définitif adopté à l’Assemblée nationale
01/08/2018

L’Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel par 137 voix contre 30, le 1er août 2018.

Dans sa version définitive, le projet de loi comprend 115 articles, contre 66 dans sa version initiale.

 
 

L’exposé des motifs du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel
27/04/2018

L’exposé des motifs du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, consultable sur le site de Légifrance, détaille l’ensemble des nouvelles mesures, dispositifs et gouvernance figurant dans le texte.

 
 

Avant-projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel
05/04/2018

Le texte définitif de l’avant-projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a été transmis au Conseil d’État le 5 avril 2018.

Il est constitué de 67 articles et porte sur les trois volets des réformes de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’assurance chômage mais également sur des dispositions relatives au travail détaché, au handicap (entreprise inclusive), à l’égalité professionnelle et à la fonction publique.

 
 

Accord National Interprofessionnel (ANI) sur la formation professionnelle du 22 février 2018
22/02/2018

Conclu au terme de 13 séances de négociation et signé par la quasi-totalité des partenaires sociaux, l’ANI sur la formation professionnelle « pour l’accompagnement des évolutions professionnelles, l’investissement dans les compétences et le développement de l’alternance » a été conclu le 22 février 2018 et sera signé par les partenaires sociaux (hormis la CGT).

L’élaboration du volet Apprentissage ne s’est pas fait sans heurts. D’importants désaccords sont apparus entre le Medef, la CPME et les Régions, ces dernières ne souhaitant pas que la gestion de l’apprentissage soit confiée intégralement aux branches professionnelles.

L’ANI a été finalisé le 22 février 2018. Cinq chapitres sont entièrement dédiés à l’alternance et à l’apprentissage.

 
 

Accord National Interprofessionnel du 22 février 2018 relatif à la réforme de l’assurance chômage
22/02/2018

Ce projet d’accord est soumis à la signature des huit organisations syndicales et patronales.

 
 

Les 20 mesures du gouvernement pour transformer l’apprentissage
09/02/2018

Le 9 février 2018, le Premier ministre a annoncé une série de 20 mesures visant à réformer l’apprentissage, parmi lesquelles :

  • la revalorisation de la rémunération des apprentis,
  • l’aide au permis de conduire,
  • l’ouverture de CFA à l’initiative des branches professionnelles,
  • et l’élaboration d’un schéma régional des formations en l’alternance confiée en partie aux Régions.

Deux sujets ont toutefois été écartés de ces annonces : le financement de l’alternance ainsi que la gouvernance du système.

 
 

Rapport Brunet pour le développement de l’apprentissage
31/01/2018

En amont de la réforme de la formation professionnelle, la ministre du Travail a confié le 10 octobre 2017 à Sylvie Brunet la rédaction d’un rapport visant à faire de l’apprentissage une filière d’excellence. Ces travaux se sont basés sur une large concertation réunissant l’ensemble des acteurs : Régions, partenaires sociaux, chambres consulaires, unions professionnelles, apprentis, directeurs de CFA…

Le rapport, remis fin janvier 2018, rassemble près de 44 propositions, dont 4 sont d’ores et déjà retenues par le Gouvernement :

  • le renforcement de l’information des jeunes et des parents concernant les débouchés professionnels et les niveaux de revenus correspondant aux diplômes obtenus,
  • la possibilité de pouvoir rentrer en apprentissage tout au long de l’année,
  • la reconnaissance et la valorisation des maîtres d’apprentissage,
  • et la nécessité de « garantir », pour tout contrat d’apprentissage conclu, un financement.
 
 

Feuille de route méthodologique pour la transformation de l’apprentissage, la formation professionnelle et l’assurance chômage
25/11/2017

Le gouvernement a présenté, le mercredi 25 octobre 2017, la méthodologie et le programme de travail de la réforme de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l’assurance chômage.

Ce document a servi aux partenaires sociaux à cadrer les grandes orientations de la transformation que souhaite mener l'exécutif.

 
 

Document d’orientation
15/11/2017

Le document d’orientation, remis aux partenaires sociaux le 15 novembre 2017, permet d’expliciter les principaux objectifs du gouvernement, s’agissant de la réforme à conduire et les options possibles sur lesquelles les partenaires sociaux sont appelés à négocier.

Sont abordés dans ce document : le CPF, la formation des demandeurs d’emploi, la formation en entreprise, l’alternance, les certifications, la qualité de la formation et l’accompagnement.

 

 
Retour à la réforme

c2rp-reforme-formation-visuel-retour-accueil.png, par sabrina

 

Haut de page