Séminaire interbranches

c2rp-visuel-seminaire-interbranches-15-10-2020.jpg

c2rp-visuel-seminaire-interbranches-15-10-2020.jpg, par sabrina

Cycle d’échanges et d’identification des initiatives nouvelles à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux posés par la crise sanitaire et par l’évolution des besoins des entreprises et des publics en matière de formation et d’orientation professionnelles

 

 

 

x   Séance plénière introductive

Jeudi 15 octobre (séquence 1)

 

  • Introduction des travaux

•  Karine Charbonnier, Vice-Présidente en charge de la formation professionnelle du Conseil régional Hauts-de-France

•  Valérie Cabuil, Rectrice de la région académique Hauts-de-France, Rectrice de l’académie de Lille, Chancelière des universités

•  Patrick Olivier, Directeur régional de la DIRECCTE Hauts-de-France - représenté par Christophe Coudert, Directeur régional adjoint

 

 

  • Impacts de la crise : retours d’expérience

Les branches sont invitées à témoigner et à débattre des problématiques et besoins consécutifs à la crise sanitaire et économique autour de trois thèmes.

 

Thème 1 : Décrochage, attractivité des métiers et des formations, information des publics


 

Présentation du concept « Charte Ambassadeur de l’emploi du transport et de la logistique »

•  Saou Ghadfa, délégué régional, AFT x - Association de Formation pour les métiers du Transport et de la logistique

•  Franck Behra, directeur général, Transport TC 59 x

 

Il s’agit de mobiliser les entreprises à définir un diagnostic et un plan d’actions en matière de découverte des métiers, de diffusion de bonnes pratiques, de recrutement de valorisation et d’accompagnement des salariés des secteurs transport et logistique. Les branches professionnelles du transport, au côté des acteurs publics, ont développé une démarche permettant de structurer l’engagement des entreprises sur les axes suivants : découvrir les métiers, faciliter le recrutement, accompagner et valoriser les salariés.

Saou Ghadfa présente les grandes lignes et les finalités du dispositif. Franck Behra exprime sa propre expérience dans le cadre de la mise en œuvre de l’opération au sein de son entreprise.

 


 

Présentation des expériences pilotes en agroalimentaire

•  Fanny Desrousseaux, chargée de mission, Agro-sphères x

•  Emmanuel Prouvost, conseiller formation, Ocapiat x

 

Depuis 3 ans, Ocapiat et Agro-Sphères travaillent en collaboration pour accompagner les dirigeants d’entreprises agroalimentaires dans leurs recrutements et la formation de leurs salariés.

C’est ainsi qu’ont été créées et testées des opérations, construites avec les entreprises et les acteurs de l’emploi et de la formation, qui ont un taux de retour vers l’emploi significatif.

Fanny Desrousseaux et Emmanuel Prouvost présentent l’outil de formation en réalité virtuelle Agrovirtuose, qui a vocation à être déployé plus largement, et les opérations « Recruter autrement » et « Pass Industrie », qui ont déjà permis la formation de près de 200 demandeurs d’emploi.

 


 

Présentation du projet « Logistic Tour »

•  Laurent Desprez, directeur, Pôle d’Excellence Régional Euralogistic x

 

L’objectif est de créer un espace de 500 m2 dédié à la découverte et la promotion des métiers de la filière logistique en faveur des demandeurs d’emploi.

 

 

Thème 2 : Compétences, sécurisation des parcours et transitions professionnelles


 

•  Jérôme Lagneaux, représentant, Groupement des Entreprises de Sécurité x (GES) et Union Nationale des Acteurs de formation en Sécurité x (UNAFOS)

 

Jérôme Lagneaux témoigne de la difficulté de continuer les formations sécurité alors que la règlementation ne le permettait pas encore et comment ils ont réussi à faire évoluer une posture très rigide du ministère de l’intérieur. D’autant plus frustrant que l’intéressé porte un projet inédit au national de plateforme digitale de formation et d’aide à l’orientation (retex andara) co-financé par Format innovation. Il conclut en témoignant du partenariat avec le Campus des Métiers et des Qualifications Transport Logistique Sécurité qui a profité à la formation initiale.

 


 

•  Philippe Valains, délégué aux actions territoriales, UNIIC x - Union Nationale des Industries de l’Impression et de la Communication/Industries graphiques

 

Philippe Valains témoigne des difficultés accrues d’une filière déjà fragile, en mettant l’accent sur l’enjeu spécifique Transitions professionnelles pour garder des profils dans l’écosystème industriel qui vont être licenciés économique dans les semaines à venir. Il se fait l’écho également des opportunités créées par cette crise en évoquant des entreprises ayant réussi leur conversion vers le numérique y compris via la formation de leurs salariés.

 


 

•  Sofia Errahimi, chargée de mission relations institutionnelles, institut Iperia x

•  Sophie Danel, responsable régionale, FEPEM x - FEdération des Particuliers Employeurs

 

Par mandat des branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particulier employeur, IPERIA est la plateforme nationale de professionnalisation de l’emploi à domicile et organisme certificateur des trois titres de branches de niveau III : employé(e) familial(e), assistant(e) de vie dépendance, assistant(e) maternel/ garde d’enfants, et concepteur de l’offre de formation prioritaire des branches. Ces 3 titres ont été redéposés auprès de France compétences pour une inscription au RNCP, avec une nouvelle volumétrie horaire et une nouvelle architecture (4 blocs de compétences communs) qui facilitera les passerelles inter-titres et les mobilités.

 

 

Thème 3 : Alternance, stages, insertion


 

•  Marc Telliez, proviseur, lycée Henri Senez x (Hénin-Beaumont)

 

L’initiative menée à l’origine dans le cadre du Comité Grand Lens et qui se développe à présent sur le territoire élargi du Comité Grand Artois (Béthune, Lens, Arras) consiste en une dynamique concrète de développement des relations entre les établissements de formation initiale et les entreprises locales.

Elle s’organise autour de quatre priorités opérationnelles :

  • Création d’un catalogue numérique des formations des lycées professionnels à destination des entreprises
  • Mise en place d’un numéro unique d’appel dans la relation école/ entreprise
  • Publication de l’ensemble des plannings des stages de l’ensemble des formations des lycées des 3 bassins en juin
  • Organisation chaque année de 2 séminaires d’échanges entre entreprises et lycées

 


 

Présentation des moyens mis en œuvre pour accueillir des apprentis dans l’artisanat

•  Laurent Rigaud, président, Chambre de métiers et d’artisanat Hauts-de-France x

 

Dans le contexte actuel et face aux difficultés à surmonter, il s’agit de mobiliser les entreprises de l’artisanat, dans leur diversité et leur multiplicité, et de les aider à accueillir dans les meilleures conditions possibles les apprentis, dans une logique de coopérations inter-entreprises, ce qui permet d’éviter les ruptures de parcours.

 


 

Présentation du dispositif « Nos brigades solidaires » : intégrer toute personne motivée en 100 jours avec implication de l’entreprise du début à la fin

•  Maxime Tonnoir, responsable relation entreprises et institutions, UMIH x - Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie

 

La mise en place et l’amélioration d’un axe de recrutement dans l’hôtellerie et la restauration se sont concrétisées par une labellisation « qualité BnB », complétée par la sélection du personnel recruté sur un critère de motivation : + CLEA (socle de connaissances et compétences professionnelles), AFEST (action de formation en situation de travail)…

 

 

  • Clôture de la séance

•  Karine Charbonnier, Vice-Présidente en charge de la formation professionnelle du Conseil régional Hauts-de-France

 

 

 

x   Travail en ateliers - Quelles priorités d'actions ?

Lundi 2 novembre (séquence 2)

 

L’objectif de ces ateliers est de travailler collectivement à l’identification des initiatives prioritaires et/ou nouvelles à prendre pour répondre aux besoins des branches (identifiés lors de la séquence 1).

 

Atelier 1 : Construire ensemble un véritable « marketing » des filières et des formations pour mieux mobiliser les publics

Comment mobiliser et maintenir les publics en formation grâce à l’attractivité des métiers, dans un contexte de crise économique et de situation de l’emploi dégradée ?


 

Groupe 1

Groupe 2

 

Les conclusions de l'atelier

  • Proposition 1

Attirer, donner envie par le faire en :

  • encourageant l’ensemble des branches professionnelles à développer des outils d’information et de communication innovants en créant des supports numériques, virtuels (e portes ouvertes, e job dating, etc), ludiques (serious game…) pour proposer de réels parcours d’information attractifs ou « marketés » sur les métiers et les formations aux publics des Hauts-de-France,
  • mettant à disposition ces supports à travers les différents réseaux sociaux,
  • mobilisant et capitalisant sur les outils audiovisuels pour « rentrer » dans les familles et bousculer les représentations,
  • développant les pratiques immersives en situation de travail ou en formation (portes ouvertes).

 

  • Proposition 2

Le groupe a exprimé l’importance d’une fonction de coordination et de mobilisation partenariale entre les entreprises et les établissements de formation pour développer les temps de communication sur les filières, les métiers et les débouchés. L’une des modalités de mise en œuvre peut être de :

  • Mettre en place un module de formation pour les référents marketing et un module pour les référents sourcing (recruteurs stagiaires) des établissements de formation

 

  • Proposition 3
  • Mettre en place, à l’aide des outils existants ou à créer, des temps d’information et d’échanges avec les entreprises à destination des acteurs de l’AIO, en lien avec les branches professionnelles et leurs outils (notamment les OPCO), les autorités académiques et la feuille de route Proch’orientation

 


 

Atelier 2 : Innover pour maintenir, développer et adapter les compétences aux nouveaux besoins des branches

Comment répondre aux nouveaux besoins identifiés par les branches professionnelles et les entreprises tout en sécurisant les parcours professionnels ?


 

Groupe 1

Groupe 2

 

Les conclusions de l'atelier

  • Proposition 1
  • Mobiliser l’hybridation des parcours pour faire plus de sur mesure, notamment au travers des appels à projets

 

  • Proposition 2
  • Développer le numérique et ses usages dans les ressources pédagogiques (supports, tutoriels et formation des formateurs), et les simulateurs
  • Explorer les modalités de transmission des gestes professionnels par le distanciel ou le numérique

 

  • Proposition 3
  • Expérimenter les approches territoriales pour favoriser les parcours sans couture : mobilisation des acteurs locaux (entreprises, insertion, information et formation), prise en compte des freins périphériques à la formation, construction des étapes du parcours

 

  • Proposition 4
  • Mobiliser les entreprises dans le repérage des compétences à développer et l’identification des compétences génériques, transversales, transférables et spécifiques tenant compte des situations de travail
  • Valoriser et mobiliser le réseau des CMQ dans le repérage et l’adaptation des compétences recherchées en lien avec les entreprises

 


 

Atelier 3 : Faciliter et renouveler le rôle de l’entreprise dans le processus de formation

Comment mobiliser les entreprises dans les parcours de formation en période de crise ?


 

Groupe 1

Groupe 2

 

Les conclusions de l'atelier

  • Proposition 1
  • Inciter les entreprises à adapter et/ou à diversifier leurs modalités d’implication et de mobilisation dans le processus de formation (ex : création d’outils numériques pour présenter l’entreprise et vendre leur marque « employeurs » auprès des candidats, intervention en distanciel auprès d’un groupe « classe », séance de tutorat virtuel, travail sur l’identification des compétences…)

 

  • Proposition 2
  • Identifier et capitaliser les initiatives et les outils innovants déployés à titre expérimental par les entreprises pour les valoriser dans le cadre d’une coopération inter réseau (essaimage...)

A travers les dynamiques Hub emploi-formation ? Le Lab innovation en formation ? Responsabilité partagée

 

  • Proposition 3
  • Expérimenter des outils de mise en relation des chercheurs et des offreurs de stage sur un territoire donné
  • Apporter de la flexibilité dans les temps de stage en entreprise en fonction des contraintes sanitaires

 

  • Proposition 4
  • A l’initiative des OPCO, développer un accompagnement des entreprises, notamment des TPE, par la mise à disposition d’une expertise pédagogique en matière de qualification des situations de travail, de repérage des compétences recherchées, d’élaboration des parcours de formation et d’identification des ressources internes et externes

Objectif : Rendre l’entreprise plus performante dans son rôle d’acteur de la formation

 

  • Proposition 5
  • Partir des besoins des entreprises et les impliquer dans la construction des actions de formation (de l’amont soit information et découverte des métiers – valorisation de leurs besoins en compétence, participation dans le processus de formation, à l’aval - certification ou recrutement)

 

 

 

x   Séance plénière conclusive

Jeudi 5 novembre (séquence 3)

 

  • Restitution des ateliers et validation de la feuille de route

(atelier 1 à 00:00 - atelier 2 à 22:22 - atelier 3 à 40:41)

 

  • Conclusion des travaux (à 59:50)

•  Karine Charbonnier, Vice-Présidente en charge de la formation professionnelle du Conseil régional Hauts-de-France

•  Valérie Cabuil, Rectrice de la région académique Hauts-de-France, Rectrice de l’académie de Lille, Chancelière des universités - représentée par Marc Geronimi, Délégation de Région Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue (DRAFPIC)

•  Patrick Olivier, Directeur régional de la DIRECCTE Hauts-de-France - excusé

 

 

x   Espace documentaire

 

  • Formation professionnelle

Cadre d'intervention "Format Innovation" 2020-2022

Cadre d'intervention "Appui aux contrats de branches"

Lab Innovation (vidéo de présentation)

 

  • Alternance et apprentissage

Appel à projets FSE "Nouvelles chances"

Aide pour le financement des évènements locaux visant à promouvoir l'apprentissage, l'alternance et les métiers

Feuille de route "Ambition 2020 : l'apprentissage et l'alternance pour l'emploi dans les Hauts-de-France"

Olympiades des Métiers 2020 : place aux sélections régionales

Olympiades des métiers - Les sélections régionales se poursuivent en Hauts-de-France ! (vidéo)

Olympiades des métiers - Les apprentis en industrie et numérique en pleine compétition ! (vidéo)

 

  • Proch'emploi

Le service Proch'emploi (Web TV Hauts-de-France)

La carrosserie Jativa recrute ! (Web TV Hauts-de-France)

 

  • Proch'orientation

Flyer de présentation

Flyer Ambassadeur

Flyer Communauté éducative

Flyer Élèves

Livret de présentation

Présentation aux acteurs professionnels

 

  • Recherche

Allocations de recherche (aide de la Région Hauts-de-France)

Conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE) - plaquette de présentation

 

 
c2rp-cb-visuel-tous-cbs-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-tous-cbs-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié aux contrats de branches

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

x  Haut de page

Haut de page