« Aidant connect » : un mandat pour encadrer les pratiques des aidants numériques

Publié le 02/04/2021

L’illectronisme et la faible maitrise des outils numériques concernent près de 13 millions de personnes en France. Pour pallier ces difficultés, les services publiques et quelques associations ont recours à des aidants numériques. Ces aidants permettent aux usagers en difficulté face aux formalités administratives numériques, d’effectuer en leurs noms, des démarches en ligne.

La réalisation de démarches numériques pour le compte de tiers, peut se heurter à des principes de confidentialités liés à la manipulation de données personnelles en dehors de tout cadre juridique.

« Aidant connect » : une plateforme délivrant des mandants encadrant les pratiques des aidants numériques

Afin de résoudre cette problématique, une start up d’Etat et l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires ont développé une plateforme baptisée « Aidant connect ».

Cette plateforme s’adresse aux travailleurs sociaux, aux agents publics d’accueil et aux médiateurs numériques. Cette plateforme permet de créer un mandat pour autoriser de façon temporaire un aidant numérique à effectuer une formalité en ligne pour le compte d’un usager.

Concrètement « Aidant connect » utilise une authentification à double facteur et France Connect. Par conséquent seules les formalités compatibles avec France connect sont couvertes par ces mandats (impôts, assurance santé et retraite …). Voir la liste des services disponibles via France connect

Le mandat sécurise ainsi juridiquement les aidants qui accompagnent des usagers sur les enjeux de confidentialité et de sécurité des données. Pour pouvoir bénéficier de ce mandat, la structure doit au préalable être habilitée « Aidant connect ». Cette habilitation garantit un « accompagnement humain pour toutes les personnes qui, pour diverses raisons, ne peuvent pas faire leurs démarches en ligne ».

Liste et caractéristiques des structures pouvant être habilitées « Aidant connect »

Les structures pouvant bénéficier de cette habilitation sont les suivantes :

  • toute personne morale de droit public ou privé (administration, association, entreprise) qui intervient dans le cadre d’une mission de service public d’accompagnement à la réalisation de démarches pour les usagers (les maisons de services au public (MSAP), les structures titulaires du label « France services », les agents des collectivités au contact du public, les CCAS, les services publics de proximité, les PIMMS, les centres médico-sociaux et les EPN),
  • les structures labellisées « Pass Numérique »,
  • les membre du Réseau national de la médiation numérique,
  • les titulaires d’un marché, d’une subvention ou d’une prestation d’accompagnement en matière d’accompagnement des usagers pour la réalisation des démarches administratives ou d’inclusion numérique.

En revanche, les aidants familiaux, les bénévoles et services civiques ne sont pas éligibles au dispositif.

Démonstration de la plateforme et procédure d’habilitation    

Pour en savoir plus, la plateforme « Aidant connect » propose des temps de démonstration de l’outil. Il est également possible d’habiliter sa structure et ses aidants numériques en procédant à une demande en ligne. L’instruction de la demande nécessite de compléter un formulaire en ligne et de suivre une journée de formation. 

« Aidant connect » sera déployé en Hauts-de-France courant avril 2021.

 

c2rp-c2dossier-lutte-contre-l-illetrisme.jpg

c2rp-c2dossier-lutte-contre-l-illetrisme.jpg, par admin

Un C2dossier consacré à la lutte contre l'illettrisme

Le C2RP publie à l’attention des professionnels de l’emploi, de la formation et de l’orientation, un dossier thématique consacré à la lutte contre l’illettrisme.

Haut de page