Appel à projets innovation de la Grande Ecole du Numérique

Publié le 03/06/2021

Les demandeurs d'emploi non qualifiés des quartiers prioritaires et des zones de revitalisation rurale vont bénéficier de 10 000 formations pour accéder aux métiers du numérique par le nouveau dispositif porté par l’Etat et Pôle emploi dont la mise en œuvre est confiée à la Grande Ecole du Numérique (GEN).

Dans le cadre de ce dispositif, la Grande Ecole du Numérique déploie un appel à projets innovation dont l’objectif est de subventionner des projets au service de la réussite des publics cibles de la GEN :« mieux les atteindre, les former, les accompagner socio-professionnellement et les insérer sur le marché du travail. »

En quoi consiste cet appel à projets ?

Le projet porté par l’organisme de formation (OF) ou une structure partenariale avec un OF doit présenter un caractère innovant dans la mesure qu’il apporte un service nouveau ou sensiblement amélioré. Un projet innovant concerne non seulement une innovation technologique de produit ou de procédé mais aussi une innovation d’organisation ou de commercialisation liée, par exemple, à la numérisation ou à l’interconnexion.

Les projets doivent présenter une innovation dans au moins l’une des quatre thématiques suivantes :

  • Le recrutement et la sélection des publics cibles de la GEN
  • L’ingénierie pédagogique
  • L’accompagnement socioprofessionnel
  • L’insertion professionnelle

8 critères de recevabilité figurent dans le dossier de candidature et conditionnent l’instruction du dossier de candidature réalisé par un comité de sélection.  Les projets recevables seront examinés et évalués sur la base des 6 critères de sélection figurant dans le cahier des charges

Les 6 critères de sélection :

  • Le projet répond à des besoins à moyen ou long terme, et pourra éventuellement être dupliqué dans d’autres structures
  • Le projet est robuste et son potentiel est assuré par des preuves (de valeur, de faisabilité) et s’appuie sur une étude préalable
  • Le plan de financement du projet est solide
  • Le projet est réalisable au regard des objectifs annoncés et du planning présenté
  • Le projet s’inscrit dans une démarche socialement responsable (impact positif sur la société en favorisant notamment l’insertion des publics cibles de la GEN)
  • L’impact du projet est mesurable de façon tangible par le biais d’indicateurs de résultat

Quelles sont les modalités de financement ?

La subvention est destinée à financer le démarrage et la mise en œuvre du projet.
Le montant de la subvention sollicitée par le porteur de projet est compris entre 10 000 € et 40 000 € maximum. La subvention attribuée ne peut dépasser 80% de l’assiette des dépenses éligibles effectivement engagées.
Le projet devra démarrer au plus tard dans les 3 mois après la signature de la convention et être achevé avant le 31 décembre 2022.
Les premiers dossiers feront l’objet d’un premier relevé publié en septembre. Un second relevé aura lieu à l’automne 2021.

Quel calendrier ?

  • 20 mai 2021 : publication du cahier des charges de l’appel à projets Innovation sur le site internet de la GEN et ouverture du formulaire de candidature
  • 30 juin 2021, 23h59 heure de Paris (UTC+2) : clôture des candidatures (premier relevé)
  • Septembre 2021 : annonce des résultats (premier relevé)
  • 30 septembre 2021, 23h59 heure de Paris (UTC+2) : clôture des candidatures (second relevé)
  • Novembre 2021 : annonce des résultats (second relevé)

 

   
c2rp-cb-visuel-cb7-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb7-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 7
"Numérique, industries de la communication, cybersécurité"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Haut de page