Les points clés de l'agenda social de la rentrée dans les secteurs emploi et formation professionnelle

Publié le 30/07/2020

Le calendrier social du nouveau gouvernement paru le 20 juillet dernier à l’issue des rencontres entre les partenaires sociaux et le Ministère couvre 3 thématiques et 17 axes distincts ; 5 concernent le champ de la formation professionnelle :

Le "plan jeunes"

Pour les 16-25 ans #1jeune1solution

Ce plan vise à donner, à chaque jeune que la crise prive d’emploi ou expose au risque de chômage, une palette de solutions adaptées (aides à l’emploi, contrats en emploi ou accompagnements renforcés, formations…), déclinées localement.

La concertation parue le 23 juillet 2020 porte notamment sur les engagements demandés aux entreprises en matière d’emploi, sur le paramétrage et la complémentarité des différentes mesures d’aides et d’accompagnement, et sur la déclinaison territoriale du plan. Un comité de suivi de la mise en œuvre du plan sera installé dès septembre 2020.

Le plan de relance

Ce plan vise à réarmer la croissance de l’économie française en finançant massivement des secteurs, des filières et des projets clés, servant des finalités essentielles et en les dotant des compétences adéquates et en accompagnant les entreprises

La concertation sera finalisée avant la fin juillet pour une présentation du plan avant la fin aout.

Septembre/octobre : modalités de mise en œuvre pour s’assurer d’une déclinaison territoriale effective ; précision sur les secteurs, filières et projets devant faire l’objet d’un appui particulier, tant en termes financiers, d’expertise, ou de formation.

Les métiers en tension

Ce chantier pourrait avoir pour objet d’identifier les secteurs et emplois les plus concernés, et les causes des tensions (manque d’attractivité, déficit de compétences…), et identifier des réponses adaptées à chaque cas de figure

Premier trimestre 2021 : concertation tripartite pour la mise en place d’un plan d’action, par type de métier en tension, mobilisant l’Etat, les branches professionnelles concernées, et les financeurs de la formation professionnelle.

Le suivi des réformes de la formation et de l’apprentissage 

Un comité de suivi paritaire se réunira tous les 6 mois pour suivre et évaluer la mise en œuvre de la réforme, à compter d’octobre 2020.

La restructuration des branches professionnelles

Le nouveau gouvernement entend poursuivre le mouvement de restructuration des branches et entamera la concertation à l’automne 2020 pour proposer une nouvelle trajectoire.

 

 

c2rp-cb-visuel-tous-cbs-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-tous-cbs-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié aux contrats de branches

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Haut de page