#planderelance : 200 millions d’euros pour le recrutement et la formation de 4 000 conseillers numériques

Publié le 23/02/2021

L’illectronisme et la faible maitrise des outils numériques concernent près de 13 millions de personnes en France. Pour pallier ces difficultés, la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, et le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, Cédric O, ont annoncé la mobilisation de 200 millions d’euros pour former et recruter 4 000 conseillers numériques.

Former les usagers à l’usage du numérique et à la protection de leurs données

Les conseillers numériques auront pour mission d’animer des ateliers sur les usages quotidiens du numérique, afin que les bénéficiaires puissent être en mesure : d’effectuer leurs démarches administratives ou des achats en ligne, d’utiliser les réseaux sociaux ou pour qu’ils adoptent les principales règles d’usage en matière de protection des données personnelles.

« Les professionnels savent que leurs compétences principales sont les techniques d’accompagnement avant les compétences numériques. Le parcours de 350 heures a pour objectif de maîtriser des briques communes très concrètes pour apprendre au public par exemple à réaliser un CV en ligne ou protéger ses données ou identifier de fausses informations. Il faut entrer par la question des capacités quotidiennes, et tirer le fil jusqu’à cette problématique plus anthropologique de donner le moyen de comprendre le monde. Combattre le sentiment d'être exclu de l'évolution du monde c’est cela le fond du sujet » détaille Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique.

Un ancrage au plus près des territoires

La volonté du Gouvernement est d’implanter cette offre de services au plus près des territoires. Les conseillers numériques interviendront dans les agences France Services, les tiers lieux, les centres d’actions sociales, les bibliothèques, ou encore au sein des maisons de retraite.

Vous souhaitez postuler ou recruter un conseiller numérique ?

L’État s’engage à financer la formation et l’emploi de ces conseillers durant 2 ans. Pour cela, un site internet dédié a été créé.

La formation leur permettra de disposer d’un certificat de compétences numériques délivrée par la plateforme PIX.

Les futurs employeurs se verront dotés d’un budget de 40 000 euros par conseiller, si l’employeur est une structure privée et de 50 000 euros si ce dernier relève d’une collectivité publique. La structure sera libre de choisir le contrat qui lui semble le plus adapté, comme de majorer la rémunération du conseiller.

Une partie de ce budget sera également consacré au déploiement de nouveaux lieux de proximité, à la conception de dispositifs de formation au numérique innovants, et à l’accompagnement des aidants non spécialisés dans l’inclusion numérique comme les travailleurs sociaux ou les secrétaires de mairie.

La circulaire du 5 février 2021 détaille les modalités de déploiement de la mesure « conseillers numérique » sous 3 axes :

  • La formation et le déploiement des conseillers numériques : les conseillers numériques sont recrutés par les collectivités territoriales et les structures associatives et de l’ESS volontaires, qui bénéficieront alors d’un soutien financier de l’État (40 à 50K€ par conseiller) dans le cadre d’un appel à projet initié par l’ANCT.
  • Le développement de solutions innovantes d’accueil en proximité qui viennent renforcer le maillage des lieux de médiation numérique.
  • L’outillage des aidants professionnels et la généralisation du service public numérique Aidants Connect.

 

c2rp-dossier-plan-de-relance-cartouche.jpg

c2rp-dossier-plan-de-relance-cartouche.jpg, par sabrina

Dossier spécial Plan de relance

Ce dossier rassemble les initiatives et les mesures pour soutenir l'emploi et la formation dans le cadre du volet "Cohésion" du plan #francerelance ainsi que les mesures annoncées en Région.

Haut de page