[Replay Bande KA] - Favoriser le retour à l’emploi en mobilisant l’Afest

Publié le 14/06/2021

La bande Ka a animé en partenariat avec l’Aract un atelier sur l’Afest et les demandeurs d’emploi : « Favoriser le retour à l’emploi en mobilisant l’AFEST »

La première partie consacrée à l’expérimentation « AFEST Job » de la région Provences Alpes Côtes d’Azur retrace sous forme de témoignage le projet de sa conception à sa mise en œuvre.

Sandra DURAND de l’Aract PACA nous présente ainsi les ambitions de ce projet, les différents acteurs mobilisés (opérationnels, institutionnels et les entreprises), le calendrier et les étapes de la mise en œuvre, l’analyse de la situation de travail, les outils élaborés tel que l’évaluation des compétences initiales de l’apprenant (e) ou encore la grille de question d’une séquence réflexivité et un premier bilan.

Béatrice Delay, Cheffe de projet Direction Évaluation à France Compétences. Chercheuse associée au CNAM et Lucie Petit, Maître de conférences en Sciences de l'Éducation CIREL -Trigone Université de Lille ont participé au débat pour apporter leur regard et une mise en perspective.

Le débat a permis aux participants d’exprimer leurs interrogations sur les conditions de l’utilisation de l’Afest et de son impact pour les demandeurs d’emploi.

Les échanges ont porté sur :

  • Le changement de postures exigé des référents internes,
  • Les effets de l’Afest sur la mobilisation des apprenants,
  • Les prérequis, à savoir, les conditions d’engagement des entreprises et notamment qu’elles soient accompagnées par un tiers médiateur
  • Les obstacles et difficultés rencontrés par l’organisme de formation dans la mise en œuvre de l’Afest,
  • La création d’une ingénierie pédagogie « sur mesure »,
  • L’importance de la séquence réflexivité,
  • La question du financement de cette modalité dans ce contexte.

 

 

 

c2rp-cb-visuel-cb9-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb9-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 9
"Formation professionnelle"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Haut de page