Une ordonnance pour adapter le secteur sanitaire et social

Publié le 12/05/2020

L’ordonnance du 15 avril prévoit les modalités de financement du chômage partiel des assistants maternels et salariés des particuliers employeurs ainsi que celui de la continuité de l'accompagnement et la protection des publics fragiles (personnes âgées, en situation de handicap, jeunes enfants ).

Elle détaille la compensation des baisses d'activité des services d'aide à domicile (Saad) en concertation avec les départements, les montants de financement prévisionnels via l'APA (aide personnalisée d'autonomie) et la PCH (prestation de compensation du handicap).

Elle simplifie aussi les conditions d'extension des conventions collectives dans les établissements sociaux et médicosociaux, dès lors que celles-ci sont nécessaires pour répondre à la crise sanitaire. Elle assouplie également le recours à la télémédecine et les dépenses des établissements de santé durant la crise.

 

c2rp-cb-visuel-cb6-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb6-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 6
"Santé, social, services à la personne, silver économie et l’emploi à domicile"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

Haut de page