Demain, les métiers d’entraide en Hauts-de-France. Comment les favoriser et les rendre attractifs ?

Fichier attaché
c2rp-visuel-publi-ceser.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    mars 2021
  • Emploi/Formation, Métiers/Secteurs, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

Les besoins sur ces métiers sont importants et le nombre d’offres d’emploi à pourvoir également. Pourtant, ces professions sont en tension sur le marché de l’emploi notamment en raison de conditions d’emploi difficiles (pénibilité du travail, forte sinistralité, temps de travail sur une large amplitude horaire…) et peu attractives (rémunération faible, temps partiels fréquents, …).

Dans ce contexte, le Ceser s’est attaché à formuler un certain nombre de préconisations pour l’attractivité des métiers par leur revalorisation et l’amélioration de la qualité de vie au travail selon 2 scénarios : le système actuel et un système « idéal ».

Le rapport propose en amont de ces préconisations :

  • Un état des lieux du vieillissement de la population et des enjeux qui en découlent,
  • Un diagnostic sur les métiers d’entraide : besoins en emploi, profils des salariés du secteur et caractéristiques du métier, difficultés RH du secteur, recueil des attentes quant à la situation de ces salariés.

 

 

c2rp-cb-visuel-cb6-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb6-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 6
"Santé, social, services à la personne, silver économie et l’emploi à domicile"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.