Focus sur le phénomène d’ubérisation dans la branche du commerce succursaliste de l’habillement

c2rp-vente-vetement-en-ligne.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    juin 2020
  • Emploi/Formation, Métiers/Secteurs
  • Producteur
    Autres producteurs

Pour accompagner les changements des modes d’activité et de consommation, la branche du commerce succursaliste de l’habillement a mandaté l’Observatoire prospectif du commerce pour réaliser une étude prospective sur l’évolution des formes de travail, visant prioritairement les métiers de la vente.

Cette étude poursuit deux objectifs :

  • étudier en quoi le développement des plateformes d’intermédiation de l’emploi impacte les formes de travail dans la branche, et appréhender l’ampleur du phénomène d’ubérisation,
  • apporter un éclairage sur les évolutions en matière d’emploi qui en découlent et les typologies de contrats qui s’y pratiquent.

L'étude confirme que le marché des plateformes de recrutement en ligne en Europe va s'accroître fortement d'ici 2025.

Les acteurs du secteur de l’habillement font face à des changements importants de leur environnement et doivent se transformer pour répondre principalement à trois enjeux : l’attractivité de leurs offres, l’efficacité de leurs modèles et la qualité des expériences clients qu’ils proposent.

Les deux principaux constats de l’étude sont les suivants :

  • Il n’y a actuellement pas de phénomène d’uberisation externe dans les enseignes de mode, même si dans cette branche d’activité, comme dans d’autres secteurs, les formes de travail évoluent progressivement.
  • Parmi les déclinaisons d’utilisation des plateformes d’intermédiation, celle permettant le travail partagé entre différents magasins ou enseignes semble répondre au mieux aux enjeux des métiers de la vente dans le secteur de l’habillement.

 

 

c2rp-cb-visuel-cb5-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb5-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 5
"Commerce - transports - logistique"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.