Médiations et médiatisations : Le numérique pour une hybridation de qualité

Fichier attaché
c2rp-mediation-mediatisation.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    octobre 2021
  • Innovation, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

Médiations et médiatisations, revue dédiée à l’éducation à l’ère du numérique, a consacré un numéro sur le thème « le numérique pour une hybridation de qualité : de l’incertitude à la pérennité des transformations à l’œuvre ».

La synthèse des travaux, les comptes rendus des chercheurs et praticiens sur les pratiques d’hybridation illustrent la qualité des dispositifs de formations en ligne et hybrides et mettent exergue à la fois les besoins de réorganisations et la nécessité d’un développement professionnel.

L’un des articles évoque les enjeux pédagogiques, technologiques et organisationnels d’une formation à distance en milieu de travail. 80 professionnels ont ainsi participé à divers titres sur l’étude de l’impact du contexte de travail dans la production d’une action formation de qualité.

Un chapitre est dédié aux questions de la place du numérique au sein de l’enseignement supérieur. La différenciation des pratiques étudiantes et le développement de qualités athlétiques y sont abordés. Le MOOC hybride intégré dans une formation en présentiel pour les étudiants est le sujet de ce chapitre. L’analyse de l’expérience des étudiants porte à la fois sur leurs motivations et leurs usages des ressources pédagogiques et des outils de communication (synchrones et asynchrones). Des pistes d’amélioration sont également proposées en vue d’optimiser l’intégration d’un MOOC hybride dans un cursus académique.

La revue donne également accès à une discussion entre John Durham Peters, professeur d’études cinématographiques et médiatiques à l’université Yale, et François Cooren, professeur de communication à l’Université de Montréal sur le sujet de la conception à la communication. Les deux hommes évoquent notamment de la nécessité de dépasser l’opposition entre le monde apparemment immatériel de la communication et le monde matériel qu’elle représenterait.

L’ensemble des contributions montre l’importance de la mise en place de dispositifs de qualité afin de favoriser la création de contextes d’apprentissage permettant à toutes les personnes apprenantes, quelles que soient leurs situations, d’être engagées, d’être accompagnées, d’être guidées, d’être soutenues. Cependant, la conception d’activité pédagogique distanciel synchrone ou asynchrone exige non seulement un environnement sans tension mais aussi une réorganisation accompagnée d’une montée en compétence des formateurs.