Synthèse de l’étude prospective sur les métiers de la filière Nutrition-Santé en Hauts-de-France

Fichier attaché
c2rp-visuel-nutrition-sante.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    décembre 2020
  • Emploi/Formation, Métiers/Secteurs
  • Producteur
    Autres producteurs

Pilotée par Eurasanté avec le soutien de l’Etat (DREETS), cette étude menée auprès de 1100 entreprises de la filière et plus de 70 acteurs de l’innovation en nutrition-santé vise à anticiper les mutations économiques de la filière nutrition-santé régionale.

Caractériser les enjeux principaux de la filière, établir une cartographie des métiers et compétences recherchées à 5 ans et améliorer l’adéquation entre les besoins des entreprises de l’innovation en santé et nutrition régionale d’une part, et l’offre de formation et de profils disponibles d’autre part sont les 3 objectifs de cette étude.

Les trois enjeux principaux de la filière

  • La digitalisation des entreprises :  Le développement de la e-santé et de la santé numérique sur les dispositifs a pour impact une demande croissante de professionnels formés aux enjeux du numérique (gestion de la donnée, place de l’expérience utilisateur/patient,).
  • Les métiers de la réglementation :   Les évolutions réglementaires du secteur santé sont nombreuses et nécessitent des profils maitrisant cet enjeu.
  • Les profils à double compétences, alliant expertise scientifique et compétence managériale ou commerciale sont nécessaires pour répondre aux besoins de la recherche et développement de produit.

Le plan d’action et les dispositifs actionnables

Le Plan d’action s’articule autour de 4 axes : les mutations économiques, la formation, le recrutement et l’attractivité de la filière.

La cartographie des métiers et des compétences ont permis d’identifier les métiers et formations de demain.

Il apparait que le top 5 des métiers les plus recherchés sont :

  • Technicien (laboratoire / maintenance…)
  • Responsable/chargé des Affaires réglementaires
  • Data manager / data analyst
  • Commercial
  • Chef de produit digital / Community manager

L’étude montre que du côté formation, les besoins s’expriment aussi bien en formation initiale et continue sur des niveaux de formation et durée différentes. Ces formations sont en lien avec les enjeux de la filière.

Ainsi, les Bac +2 (DUT/BTS) en agro-biotech, les formations de spécialisation en Data (gestion et exploitation de la data, data analyst, data manager…), les formations en affaires règlementaires, les formations de commerciaux spécialisés sont les 4 priorités définies en formation initiale. En formation continue, les formations courtes et évolutives sont plébiscitées dans l’Intelligence Artificielle et les formations spécialisées, en lien avec l’environnement juridique et réglementaire.

L’étude évoque les questions de passerelles entre les métiers et les formations, de mobilités professionnelles, les reconversions, de flexibilité,..

La description complète des résultats de ce Contrat d’Etudes Prospectives et du plan d’action dessiné pour favoriser l’emploi et la formation de la filière Nutrition-Santé sont disponible sur demande auprès de emplois@eurasante.com

Cette étude a été réalisée par le Cabinet d’audit et de conseil Stratélys.