Retour sur le séminaire du CREFOP du 20 avril 2021 - Participation des campus à la dynamique d'innovation et de transformation

c2rp-crefop-21-avril-2021-miniature.jpg

c2rp-crefop-21-avril-2021-miniature.jpg, par benedicte

Le séminaire du CREFOP Hauts-de-France du 20 avril 2021 a traité de la dynamique d’innovation en formation en Hauts-de-France. 5 Campus des métiers et des qualification ont notamment apporté des témoignages dans leur participation à la dynamique régionale d’innovation et de transformation.

Vous pouvez retrouver sur cette page la synthèse des temps forts du séminaire, les replay vidéo, et les ressources documentaires associées.

 

Au sommaire

1 | Programme

2 | Temps forts

3 | Espace documentaire

 

Programme

  • La dynamique d’innovation et de transformation de la formation professionnelle en région Hauts-de-France

  • Préfecture de région des Hauts-de-France : Julien LABIT - SGAR adjoint en charge des politiques publiques.
  • DREETS : Christophe COUDERT - Directeur régional adjoint DREETS Hauts-de-France.
  • Conseil régional : Karine CHARBONNIER - Vice-présidente du Conseil régional en charge de la formation professionnelle, et Manoëlle MARTIN Vice-présidente du Conseil régional en charge des lycées et de l'orientation.
  • Région académique : Elisabeth BORREDON - Rectrice déléguée pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation de la Région académique Hauts-de-France.
  • La participation des Campus à la dynamique d’innovation et de transformation

  • Parcours d’excellence de formation : CMQ Relation clients 3.0
    • Sylvie DEMASSIEUX, Directrice opérationnelle CMQ Relation Client 3.0.

    • Projet de l'école de l'expérience et de la relation client : Ghislain CORNILLON, Vice-Président de l'Université de Lille

    • Lancement d'une mention complémentaire vendeur en produits techniques de l'habitat - Stéphane CALMES, Directeur du Campus de l'habitat du groupe Adéo.

       

  • Filières économiques stratégiques : CMQ Métallurgie et Plasturgie
    • Pascal OYER, Directeur Opérationnel CMQ Métallurgie et Plasturgie.

    • Parcours de formation fabrication additive - Marie HENNERON, Directrice projet Rev3, Mairie de Fourmies, représentante de la Communauté de communes Sud Avesnois.

       

  • Recherche et innovation : CMQ Autonomie Longévité Santé
    • Véronique PLICHON, Directrice opérationnelle CMQ Autonomie Longévité Santé.

    • Silver économie, vulnérabilité et territoires - Adam PROMINSKI - Maitre de conférence, Université de Lille et Conseiller technique DGA Région Hauts-de-France.

    • Les projets en construction - Axe 1 du PIA « Projet'ction » - Sylvie DELMER, Vice-Présidente Orientation et Insertion Professionnelle Université de Lille.

       

  • Attractivité/Promotion des filières : CMQ Transport Logistique Sécurité
    • Caroline EVIN, Directrice opérationnelle CMQ Transport Logistique Sécurité.

    • Visite virtuelle de l’entreprise VERBEKE  -  Dispositif « La France une chance, les entreprises s’engagent » - Barbara GUICHARD, Déléguée régionale AFT.

       

  • Insertion professionnelle : CMQ Tourisme et Innovation
    • Maude CAUCHETEUX, Directrice opérationnelle CMQ Tourisme et Innovation.

    • Plateforme de livraison « Touquet Livraison » - Jean-Michel THIBAULT, Responsable emploi-formation, UMIH Hauts-de-France.

 

Temps forts

x   La dynamique d’innovation et de transformation de la formation professionnelle en région Hauts-de-France - Ouverture

 

 

 

  Intervenants

  • Julien LABIT - SGAR adjoint en charge des politiques publiques
  •  Christophe COUDERT - Directeur régional adjoint DREETS Hauts-de-France
  •  Karine CHARBONNIER - Vice-présidente du Conseil régional en charge de la formation professionnelle, et Manoëlle MARTIN, Vice-présidente du Conseil régional en charge des lycées et de l'orientation.
  • Elisabeth BORREDON - Rectrice déléguée pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation de la Région académique Hauts-de-France

 

Julien LABIT, représentant du SGAR et Adjoint en charge des politiques publiques, rappelle que le Plan de relance propose des moyens pour anticiper et se projeter dans l’avenir, notamment en accompagnant les dynamiques de transformation des compétences. Les enjeux actuels sont multiples et stratégiques : conserver nos savoir-faire, tout en attirant les jeunes vers des secteurs à fort potentiel de rebond. Les Campus des métiers et des qualifications (CMQ) via les multiples innovations pédagogiques qu’ils initient, répondent parfaitement à ces enjeux. Autre force des CMQ : partager et fédérer avec l’écosystème et ses différents acteurs, une vision collective du développement économique du territoire.

Christophe COUDERT, Directeur régional adjoint de la Dreets Hauts-de-France, précise que la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel a placé l’innovation au cœur des dispositifs de formation (digitalisation des formations, création de l’Afest…). Le PRIC fait lui aussi la part belle à l’innovation, en soutenant financièrement des programmes pédagogiques et d’insertion innovants. Les incubateurs de certifications aux métiers émergents sont un autre exemple de programme innovant au service de l’emploi et de la qualification des individus. La crise sanitaire a depuis validé ces orientations. M. Christophe Coudert se réjouit que cette dynamique soit portée conjointement par l’Etat et le Conseil régional des Hauts-de-France.

Les CMQ permettent de nombreuses actions innovantes, notamment en matière d’information sur les métiers. Manoëlle MARTIN, Vice-présidente du Conseil régional en charge des lycées et de l'orientation, indique que de nouvelles modalités sont mobilisées, comme les escapes games, ou les visites virtuelles d’entreprises. Les CMQ favorisent également la mobilité internationale des apprenants et des formateurs. L’innovation se traduit notamment par la mutualisation de ressources et la contractualisation de partenariats à l’échelle internationale.  

Elisabeth BORREDON, Rectrice déléguée pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation de la région académique Hauts-de-France rappelle que 65% des scolaires diplômés, exerceront un métier qui n’existent pas encore aujourd’hui. Il est ainsi essentiel de s’interroger sur les métiers de demain et de sensibiliser les nouvelles générations aux opportunités à venir. Pour cela, les formateurs adaptent et créent quotidiennement de nouvelles formations. Les CMQ permettent une mise en synergie des acteurs de la filière économique et de l’éducation pour apporter une solution pertinente et territoriale aux métiers de demain. La dynamique des CMQ doit s’amplifier, via une mise en réseau des différents campus et en renforçant le lien entre le monde de la recherche et celui des entreprises.

Pour Karine CHARBONNIER, Vice-présidente du Conseil régional en charge de la formation professionnelle, l’innovation est un axe fort du CREFOP. Le Conseil régional travaille de concert avec l’Etat sur cet enjeu stratégique. La Région met à disposition des moyens et des outils complémentaires pour accompagner la transformation de l’appareil de formation. Cette dynamique se traduit notamment par l’appel à projet « Format Innovation », la création d’un incubateur régional, « la Bande KA », le vote par le Conseil régional d’une enveloppe budgétaire de 9 millions d’euros pour accompagner la digitalisation des organismes de formation, ou encore la contractualisation des contrats branches associant les Campus des métiers et des qualifications. L’évaluation et la diffusion des bonnes pratiques en matière d’innovation est essentielle. L’innovation doit contribuer à améliorer les taux de réussite aux examens, à lutter contre le décrochage scolaire, et à favoriser le retour à l’emploi.


x   La participation des Campus à la dynamique d’innovation et de transformation - Témoignages

 

Parcours d’excellence de formation : CMQ Relation clients 3.0


  Intervenants

 

  • Sylvie DEMASSIEUX, Directrice opérationnelle CMQ Relation Client 3.0

  • Ghislain CORNILLON, Vice-Président de l'Université de Lille - Projet de l'école de l'expérience et de la relation client

  • Stéphane CALMES, Directeur du Campus de l'habitat du groupe Adéo - Lancement d'une mention complémentaire vendeur en produits techniques de l'habitat

 

Le Campus des métiers et des qualifications, baptisé « Relation Client 3.0 » est porté par le lycée Gaston Berger de Lille et dispose d’un pilotage avec le Vice-président de l’université de Lille en charge des partenariats économiques. Le Campus se positionne comme un lieu d’expérimentation, de réflexion et d’anticipation des besoins en compétences. Sylvie DEMASSIEUX indique que le Campus se donne une ambition « relever le défi de l’omnicalanité ».  La digitalisation transforme en profondeurs les métiers de la relation client. C’est une problématique transverse à de multiples secteurs professionnels.

Pour Ghislain CORNILLON, l’école de l’expérience et de la relation client a pour vocation de former les salariés d’aujourd’hui et de demain à une expérience commerciale réjouissante. La volonté est de transmettre aux apprenants des soft skills, comme celui de la bienveillance commerciale. Cette attitude, ce savoir-être contribuera à fidéliser les clients et à rendre leur expérience en magasin unique. L’expérience client n’est pas que technique, elle est également émotionnelle. L’acte pédagogique est ainsi entièrement orienté client : « on apprend par, avec et pour lui ».

Stéphane CALMES présente la mention complémentaire Vendeur en produits techniques de l’habitat. Ce parcours pédagogique allie un socle de compétences très technique, orienté formation-produits avec un volet développement des soft skills. Ce dernier volet a pour vocation de développer une posture davantage empathique à l’égard des clients. L’autre force de ce programme est de mixer les publics, en réunissant des apprenants issus de la formation initiale en apprentissage avec des collaborateurs déjà présents en entreprise. Cette innovation en matière de pédagogie apporte de la maturité au groupe et contribue à une baisse des abandons de formation.

 


Filières économiques stratégiques : CMQ Métallurgie et Plasturgie


  Intervenants

 

  • Pascal OYER, Directeur Opérationnel CMQ Métallurgie et Plasturgie

  • Marie HENNERON, Directrice projet Rev3, Mairie de Fourmies, représentante de la Communauté de communes Sud Avesnois - Parcours de formation fabrication additive

 

Le campus d’excellence Métallurgie et Plasturgie est basé à Saint Quentin au sein de l’espace scolaire Condorcet. Pascal OYER précise que l’innovation pédagogique occupe une place importante au sein de la structure.  L’approche mise en situation professionnelle du dispositif Afest a ainsi été décliné à la formation en apprentissage. Le campus dispose également d’un pôle international, dont l’un des axes de travail est l’enseignement professionnel à distance. A ce titre, un ambitieux projet visant à digitaliser l’apprentissage du geste professionnel est en cours. Ce projet associe plusieurs pays européens.
Parallèlement à cette dimension pédagogique, le campus a pour ambition de déployer des véritables plateformes de l’industrie, contribuant au développement de nouveaux modes de collaboration entre acteurs industriels.  En effet la mutualisation des équipements et des technologies au sein du campus, permet aux entreprises de les découvrir. Cela les aide également à choisir les investissements en matière d’équipement les plus pertinents.

Pour Marie HENNERON, l’offre technologique et de services du Campus des métiers et des qualifications répond à des besoins industriels exprimés par les entreprises. Le campus permet de développer de nombreux blocs de compétences en matière de conception 3D, de robotique et de soudure. C’est l’opportunité de mutualiser des formateurs et de développer des savoirs faire et des compétences transverses.
Afin d’accompagner les entreprises dans leur transformation, un volet de sensibilisation des entreprises à la fabrication additive est également programmé. Ce sera l’opportunité d’aller à leur rencontre, de présenter cette nouvelle modalité de fabrication qui réinterroge entièrement la façon de concevoir un processus industriel.

 


Recherche et innovation : CMQ Autonomie Longévité Santé


   Intervenants

 

  • Véronique PLICHON, Directrice opérationnelle CMQ Autonomie Longévité Santé.

  • Adam PROMINSKI - Maitre de conférence, Université de Lille et Conseiller technique DGA Région Hauts-de-France - Silver économie, vulnérabilité et territoires

  • Sylvie DELMER, Vice-Présidente Orientation et Insertion Professionnelle Université de Lille - Les projets en construction - Axe 1 du PIA « Projet'ction »

 

Le campus des métiers et des qualifications Autonomie, longévité et santé, dirigé par Véronique PLICHON est aujourd’hui rattaché à deux lycée supports (à Lille et à Berck/sur mer) et devrait se développer sur le versant sud de la Région. Le périmètre d’action de ce campus concerne les métiers du social, du service à la personne, du soin et de la santé et le domaine des technologies (domotique et biotechnologie). Les objectifs du campus sont de promouvoir la filière et les métiers, de construire des parcours de formation et enfin structurer les partenariats pour remplir ses objectifs.

L’action, « Project’ion » est présentée par Sylvie DELMER vise présidente à l’université de Lille 1. Cette action, pilotée par l’université Lille 1 en partenariat avec la campus, elle doit permettre d’accompagner les jeunes vers les métiers de ce secteur et de sensibiliser aux réalités de ces métiers par le jeu (réalité virtuel, serious game…).  Des doctorants sont également présents sur ce projet pour suivre et créer un réel écosystème autour de l’orientation vers les métiers en constante évolution.

La campus a porté un projet de recherche autour de la silver économie afin de coordonner les travaux de recherche des différents laboratoires et diffuser les innovations. Ce projet est présenté par Adam PROMINSKI, maitre de conférences à l’université de Lille. Un colloque réunissant les partenaires institutionnels et laboratoires a eu lieu en mars 2019 pour travailler sur les réponses de proximité (lien sociaux, inclusifs, intergénérationnel, aidants…), et partager sur les soutions innovantes (technologiques, habitat intelligents, …) et a réuni plus de 150 personnes.

 


Attractivité/Promotion des filières : CMQ Transport Logistique Sécurité


  Intervenants

 

  • Caroline EVIN, Directrice opérationnelle CMQ Transport Logistique Sécurité.

  • Barbara GUICHARD, Déléguée régionale AFT - Visite virtuelle de l’entreprise VERBEKE - Dispositif « La France une chance, les entreprises s’engagent »

 

Le Campus des Métiers et des Qualifications, dont Caroline EVIN est la Directrice opérationnelle, agit régionalement sur les 3 secteurs du transport routier de marchandises et de voyageurs, de la logistique et de la sécurité privée. Ses actions ont comme fil rouge les enjeux des secteurs liés au développement durable (transitions écologiques, numériques et technologiques) mais également les grands projets structurant du territoire, comme celui du Canal Seine Nord. Une des principales attentes du réseau et des partenaires porte sur l’attractivité des métiers et des parcours de formation, notamment pour les métiers du transport. Aussi, durant la période de crise sanitaire, des actions innovantes d’information du public ont été menées en collaboration avec plusieurs acteurs dont l’AFT et Proch’orientation dans le cadre de rencontres digitales organisées sous formes de webinaires, de life streaming, ou encore d’actions hybrides.

Barbara GUICHARD, Déléguée régionale de l’AFT, a présenté une de ces nouvelles actions, conçue et organisée dans le cadre d’un partenariat entre la CPME, l’AFT, le Campus des métiers et avec le soutien financier de la DREETS, et qui s’est traduite par la réalisation d’une visite virtuelle d’entreprise de 45 minutes diffusée sur Facebook. Des interviews d’employés réalisées en live ont permis d’informer sur les différents parcours professionnels, leurs évolutions, ainsi que sur les parcours de formation de métiers peu connus. Si le nombre de connexion a été important lors du direct (110 connexions au maximum), il a atteint 1000 vues à la fin de la diffusion et 45 000 vues une semaine après. L’objectif a donc été totalement atteint pour une première. L’information sur cette action a été remontée par la CPME au Haut Commissariat à l’inclusion car son financement se réalise dans le cadre du dispositif « La France une chance, les entreprises s’engagent ».

 


Insertion professionnelle : CMQ Tourisme et Innovation


   Intervenants

 

  • Maude CAUCHETEUX, Directrice opérationnelle CMQ Tourisme et Innovation.

  • Jean-Michel THIBAULT, Responsable emploi-formation, UMIH Hauts-de-France - Plateforme de livraison « Touquet Livraison »

 

Le campus de métiers et qualifications tourisme et innovation,  porté par le Lycée hôtelier du Touquet et dirigé par Maude COCHETEUX a été labellisé campus d’excellence en février 2020 et mènent des actions pour l’ensemble de la région Hauts de France. L’objectif du campus est de répondre au besoin des professionnels de la branche et accompagner les politiques régionales. Le campus est porteur du projet « Région européenne de la gastronomie », en partenariat avec la Région.

Un projet de création d’une plateforme de vente et livraison de repas dans la région du Touquet a vu le jour au printemps 2020, en partenariat avec la campus. Il est présenté par Jean-Michel THIBAULT de l’UMIH.  Cette plateforme a répondu aux difficultés rencontrées par les professionnels de la restauration du fait de la crise sanitaire. Ce projet a notamment permis de former des jeunes au métier de livreur et a permis à ces jeunes de bénéficier d’autres formations dans le secteur. Enfin deux lieux de promotions de la filières et d’innovation vont voir le jour prochainement. Le premier sera sur le site du 11/19 dans l’agglomération de Lens-Liévin et le second sur le site du Touquet Paris Plage. Ils permettront de promouvoir la filière du tourisme et de la gastronomie et de développer des outils de démonstration pour les jeunes et habitants des territoires.

 

   

Espace documentaire

 

  • L’innovation en formation en Hauts-de-France

Pacte d’investissement dans les compétences en Hauts-de-France

Le Pacte, porté par l'Etat et la Région, en lien avec les partenaires sociaux, signé en février 2019 a pour ambition de favoriser l'emploi, au profit des jeunes, des demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés, des entreprises et des territoires.

Format innovation

La Région Hauts-de-France par son appel à projet « Format Innovation »  a  pour ambition de contribuer à l’évolution des pratiques de formation en région par l’accompagnement d’expérimentations à destination des demandeurs d’emploi et des salariés fragilisés dans leur emploi.

Bande KA, le lab innovation en formation des Hauts-de-France

La Bande KA est financé par le Conseil régional Hauts-de-France dans le cadre du PIC, Plan d’investissement dans les Compétences. Ce laboratoire d’innovation publique dédié aux questions de formation professionnelle est porté par l’Aract, l’Université de Lille et Hemisf4aire. Il s’adresse à l’ensemble de l’appareil de formation de la région, à savoir les organismes de formation, les entreprises, les développeurs de solutions et les réseaux d’accompagnement.


  • Les Campus labellisés au national

 

111 Campus labellisés au national

Les 111 Campus des Métiers et des Qualifications regroupent des établissements d'enseignement secondaire et d'enseignement supérieur, de formation initiale ou continue. Ils sont construits autour d'un secteur d'activité d'excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises. Ils sont au nombre de 12 sur le territoire des Hauts-de-France.


  • La participation des Campus à la dynamique d’innovation et de transformation

 

 

Haut de page