Les ressources digitales en formation



c2rp-innovation-visuel-engagement-apprenants.jpg

Les webinaires

 

-  Qu'est-ce qu'un webinaire ?

Le terme webinaire est la contraction des mots « web » et « séminaire ». Ils permettent d’organiser des conférences en ligne, en s’affranchissant de la localisation des participants.

Les webinaires peuvent être utilisés à des fins pédagogiques, commerciales, pour travailler collectivement autour d’un projet, ou encore, afin de mettre en réseau différents acteurs.

 

-  Les fontionnalités des différentes plateformes de webinaire

Les outils permettant d’élaborer et de diffuser des webinaires sont multiples, tout comme leurs fonctionnalités et options. Il est ainsi possible selon les outils :

  • de créer une chaîne personnalisée aux couleurs de sa structure,
  • d’inviter des participants par courriel ou sur les réseaux sociaux via un simple lien,
  • de gérer les inscriptions en ligne,
  • de programmer des rappels automatiques à l’attention des participants,
  • de partager des documents durant le webinaire,
  • de recueillir des questions ou d’utiliser des fonctionnalités de sondage,
  • d’échanger avec les participants grâce à des fonctionnalités de « chat », ou d’inviter des intervenants selon le degré d’interaction souhaité.

Certaines plateformes réalisent la promotion du webinaire auprès d’un public potentiellement intéressé par le contenu de la conférence. Cette fonctionnalité permet d’accroître une audience ou le nombre de ses prospects.

Il est également possible de mesurer l’audience d’un webinaire, d’en enregistrer le contenu et de le diffuser sur un plateforme vidéo ou de le transmettre à un public plus restreint.

 

-  Votre boîte à outils

 


Glowbl

Payant

Glowbl permet de réaliser à la fois des classes virtuelles et des webinaires. Il est adapté aux organismes de formation qui souhaitent organiser leurs formations à distance en conservant l’interaction avec leurs stagiaires.

Vous préparez vos supports à l’avance pour les retrouver dans votre bibliothèque à chaque connexion. Vous conservez l’interaction avec vos stagiaires (prise de parole, réponse par chat). Vous pouvez créer des sous-groupes de travail au sein d’une même salle pour encourager les travaux de groupe entre apprenants. Vous formez ainsi jusqu’à 40 stagiaires.

Pour une audience plus large, Glowbl propose des fonctionnalités supplémentaires avec les webinaires.

 


Webikeo

Payant

Webikeo est une solution complète de visioconférence : personnalisation à votre image, partage sur les réseaux sociaux, partage de contenus (documents, vidéos, partage d’écran…), recueil des questions, sondages auprès des participants, enregistrement pour un visionnage différé.

Vous suivez le parcours des participants : qui sont les personnes inscrites ? Quelles actions ont-elles réalisé ? Ont-elles visionné le replay ?

 


GoToWebinar

Payant

Configurez simplement vos webinars grâce à GoToWebinar. Choisissez une date et l’outil vous guide pour la suite : configuration de l’évènement, modèles...

Vous pouvez préenregistrer vos conférences et les diffuser comme des évènements en direct.

 


Livestorm

Payant

Avec Livestorm, vous organisez un webinaire avec une page d’inscription et plusieurs dates disponibles. Si vous avez des difficultés à présenter vos évènements, vous pouvez préenregistrer vos sessions. Vous avez également la possibilité d’inviter un animateur sur scène depuis la liste des participants.

Livestorm fonctionne entièrement dans un navigateur Internet, ce qui permet à vos participants d’écouter vos webinaires depuis n’importe où.

 


Zoho

Payant

Zoho permet d’ajouter vos collègues ou intervenants invités afin qu’ils puissent participer à la présentation. Vous pouvez accepter toutes les inscriptions ou modérer manuellement votre public pour savoir qui participe. Les participants bénéficient de la fonction “Autoriser à parler” pour prendre la parole durant votre présentation.

L’utilisation de la plateforme ne nécessite aucun téléchargement : vous accédez aux conférences depuis votre navigateur.

 


Clickmeeting

Payant

Clickmeeting est adapté à la fois aux classes virtuelles et aux webinaires.

Vous recréez une classe virtuelle conforme aux conditions réelles : planification des cours, téléchargement de fichiers, fonction “tableau blanc”, exercices en groupes, tests notés... Vous partagez les ressources d’apprentissage grâce à l’envoi de documents après le cours.

 


YouTube Live

Gratuit

Avec YouTube Live, vous vous adressez à votre audience en temps réel, que vous souhaitiez organiser une session de questions-réponses en direct ou animer un cours.

Vous diffusez du contenu en direct depuis la webcam de votre ordinateur. Pour une utilisation plus professionnelle (matériel audio/vidéo externe, enregistrement sur plusieurs caméras), vous devrez télécharger un encodeur.

L’utilisation de YouTube Live est gratuite. Elle nécessite de posséder un compte Google et de l’associer à YouTube.

 

-  Pour aller plus loin

« Comment concevoir un webinaire ? »

L’entreprise IONOS, spécialisée dans les solutions d'hébergement Web et les infrastructures Cloud, a publié un article de blog regroupant un ensemble de conseils pertinents pour élaborer et animer dans les meilleures conditions un webinaire. De la promotion à la capitalisation de l’évènement, à vous de jouer !

 

Les classes virtuelles

 

-  Qu'est-ce qu'une classe virtuelle ?

Une classe virtuelle permet de réunir un ensemble d’apprenants en ligne, afin qu’ils assistent et participent à une séquence pédagogique.

Cette approche permet de transposer rapidement la structure et les éléments d’une formation classique habituellement animée en présentiel, dans une configuration, cette fois-ci, à distance.

Le formateur, comme les apprenants, retrouvent rapidement leurs repères. Le nombre de participants peut être volontairement restreint. Il est également possible de travailler temporairement en sous-groupe et de proposer diverses activités pédagogiques (exercices, évaluation, sondage, etc).

La classe virtuelle peut être diffusée en mode synchrone ou asynchrone, en intégrant et en diffusant un contenu préenregistré. Elle peut également être animée dans les conditions du direct.

 

-  Les fontionnalités des outils de classe virtuelle

Les outils permettant d’animer une classe virtuelle sont multiples, tout comme leurs fonctionnalités et leurs options. La plupart de ces outils proposent des fonctionnalités de type visioconférence, et l’utilisation d’un tchat en ligne, indispensable à toute interaction pédagogique.

L’utilisation individuelle d’un ordinateur permet d’introduire de nouvelles possibilités d’interactions numériques. Ces dernières peuvent prendre la forme de QCM, de questions-réponses, de jeux... Les résultats peuvent être consolidés et visibles par tous. Ces séquences peuvent servir à introduire un nouveau chapitre, à ouvrir un débat, ou encore à approfondir un sujet.

Les solutions de classes virtuelles peuvent proposer aux utilisateurs la possibilité de disposer de pseudonyme, d’avatar. Comme pour les outils de visioconférence, les apprenants peuvent activer, désactiver leur caméra, ainsi que leur micro. Il est également possible d’échanger des messages privés et de partager en lecture ou en co-écriture des documents.

Afin de pallier l’absence d’éléments de communication verbales ou visuels habituellement sollicités dans une formation en présentiel, des émoticônes ou smiley peuvent être utilisés pour servir d’alternative. Ces émoticônes peuvent s’avérer très utile pour obtenir rapidement une réponse collective, ou exprimer de manière efficace son humeur ou son ressenti.

La classe virtuelle nécessite d’élaborer et de préparer en amont son contenu, en :

  • définissant les objectifs pédagogiques,
  • scénarisant sa formation,
  • proposant des contenus variés à ses apprenants,
  • encourageant l’interactivité avec le public,
  • précisant aux participants en introduction, les règles de fonctionnent de la classe virtuelle, ainsi que les différentes fonctionnalités à leur disposition.

Par ailleurs, afin que la séquence pédagogique soit la plus fluide possible, le formateur peut télécharger au préalable ses supports et ses activités. La connexion à internet n’en sera que meilleure.

Il convient de garder à l’esprit qu’une heure de classe virtuelle ne correspond pas à une heure de formation en présentiel. Le temps d’attention des participants peut fortement fluctuer en formation à distance. Une session de 2 heures est la durée maximale recommandée.

 

-  Votre boîte à outils

 

Freemium

Zoom est un premier outil pour démarrer dans l’animation de classes virtuelles.

Vous créez un compte et invitez vos apprenants de façon anonyme. Ceux-ci peuvent utiliser l’outil depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette en installant l’application. La version gratuite est limitée à 100 participants pendant 40 minutes.

 


Webex

Freemium

Webex est un deuxième outil d’animation de classes virtuelles, également gratuit jusqu’à 100 participants (en version Meetings).

 


Google Meet +
Google Classroom

Gratuit *

Google Meet et Google Classroom permettent de disposer d’un outil de communication synchrone simple et d’un espace de travail et de communication asynchrone pour le partage de documents, les activités collaboratives, l’évaluation et le travail en autonomie.

* Gratuit pour les particuliers

 


Microsoft Office 365

Payant

Microsoft Office 365, via l’outil de communication synchrone Skype, permet d’organiser une formation et d’animer un groupe.

La solution de stockage OneDrive rend possible la création et le partage de fichiers Word, Powerpoint, Excel…

 


Clickmeeting

Payant

Clickmeeting est adapté à la fois aux classes virtuelles et aux webinaires. Vous recréez une classe virtuelle conforme aux conditions réelles : planification des cours, téléchargement de fichiers, fonction “tableau blanc”, exercices en groupes, tests notés... Vous partagez les ressources d’apprentissage grâce à l’envoi de documents après le cours.

 

D’autres outils payants sont à la disposition des formateurs, tels que Moxtra, Myclasse virtuelle, Saba classroom, Classilio.

 

-  Publications, guides de référence

L’université de Clermont Auvergne, en partenariat avec l’Alliance Française, propose un kit d’animation de la classe virtuelle. Ce kit rassemble un ensemble de fiches pratiques et méthodologiques, des conseils, des exemples concrets d’activités, ainsi que des séquences de cours.

 

-  Pour aller plus loin

Nicolas Roland, enseignant à l’Université libre de Bruxelles, propose 2 billets traitant de la classe virtuelle. Le premier rassemble quelques conseils pour élaborer rapidement et efficacement un cours en ligne. Le second dispense des conseils, ainsi que des pistes sur les approches pédagogiques et les outils numériques à mobiliser pour soutenir à distance les apprentissages des apprenants.

L’entreprise TechSmith propose également un guide en accès libre, rassemblant des outils et des recommandations à destination des formateurs souhaitant créer des classes virtuelles.



-  Comment rythmer une séquence pédagogique ?

De multiples outils permettent de dynamiser une séquence pédagogique, toute en introduisant des phases d’interaction avec les participants.

Les travaux individuels ou en sous-groupes, les phases de restitution, viennent traditionnellement ponctuer les temps d’apprentissage. D’autres outils peuvent être mobilisés pour maintenir l’attention et introduire des temps d’interactivité.

Ces temps de « respiration » sont d’autant plus nécessaires que la concentration des apprenants diminue très fortement en mode distanciel. Il est ainsi conseillé de proposer des séquences plus courtes de 20 à 45 minutes, couplées avec des activités variées.

Ces dernières peuvent être élaborées avec des outils bureautiques classiques ou avec des solutions disponibles en ligne. Tour d’horizon des ressources pouvant être mobilisées.

 

-  Votre boîte à outils

 
Mettre à profit les fonctionnalités des outils bureautiques

 


PowerPoint
Office 365

Payant

Les possesseurs de la licence PowerPoint Office 365 peuvent se servir de cet outil pour composer des vidéos, des quiz, ou encore des podcasts.

Outre le fait de pouvoir créer des supports de formations en cohérence avec la charte graphique de votre structure, les récentes versions de PowerPoint permettent :

  • d'intégrer à une présentation l’enregistrement de commentaires pour dynamiser une présentation ou explorer de nouveaux formats d’apprentissage comme des podcasts,
  • de capturer en vidéo les mouvements d’écran pour élaborer un tutoriel, ou présenter les fonctionnalités spécifiques d'un outil,
  • de créer des quiz simples de type oui/non ou questions à choix multiples.

Côté vidéo, les exports peuvent se faire dans les deux formats vidéo les plus répandus : MP4 et WMV. Les contenus peuvent alors être publiés sur diverses plateformes, telles que YouTube, Dailymotion ou encore Vimeo.

 
Créer des animations vidéo en captant l’écran de votre ordinateur

Quelques outils simples d’utilisation permettent d’enregistrer le contenu d’un écran d’ordinateur ou d’une navigation internet et d’y ajouter l’enregistrement d’une piste audio.

 


Record Screen

Gratuit

Nul besoin de créer un compte ou d’installer un logiciel pour utiliser Recordscreen.io. Il suffit d’actionner le bouton « Record » et de choisir le format souhaité : enregistrement simple de l’écran, incrustation de la fenêtre webcam, ajout et utilisation ou non, d’un micro. Une fois l’enregistrement terminé, la vidéo est directement téléchargeable.

 


Screencastify

Freemium

Screencastify est un module complémentaire au navigateur Google Chrome. L’outil dispose de quelques paramètres comme le choix de l’écran à enregistrer, l’incrustation de la webcam, l’enregistrement audio et une barre d’outils pour annoter les vidéos. Ces dernières sont convertibles en format .mp4 ou partageables en ligne.

 


Loom from Chrome

Gratuit

Disposant de fonctionnalités identiques, Loom est un autre module pour Google Chrome.

 
Concevoir des quiz

Une sélection pour sonder vos apprenants et analyser leurs réponses.

 

Qruiz

Gratuit

Avec Qruiz, il est possible de créer et de partager des sondages, des quiz ou des questionnaires d’évaluation. Les résultats sont disponibles sous forme graphique. C’est un outil gratuit, sans inscription et utilisable pour un nombre illimité de questionnaires et de participants. D’autres fonctionnalités sont disponibles, comme la création d’un mur de note. Les questionnaires sont accessibles par lien et par QRcode.

 

Freemium

Autre outil de sondage, Drag’n Survey permet de composer un questionnaire de toute pièce, ou bien en s’inspirant d’un formulaire déjà existant. Il est ensuite possible de le diffuser par mail, ou de l’afficher sur une page web. L’analyse des résultats est générée automatiquement, cette dernière peut être partagée au format .pdf ou Excel.

 
Créer des présentations interactives ou dynamiques

 


Genially

Freemium

Le fonctionnement de Genially se rapproche de celui de PowerPoint : vous organisez votre document en diapositives et disposez votre contenu. L’outil apporte des petits « plus », avec entre autres des effets d’animations, l’intégration de médias et le partage sur les réseaux sociaux ou votre site.

Les possibilités de création sont très variées : ressource didactique, présentation, jeu, image interactive, infographie, cartes, processus temporaires... Cet outil propose une large palette de modèles, d’icônes et de pictogrammes intégrés.

 


Prezi

Freemium

Prezi permet de créer une présentation « zoomante et interactive » pour capter l’attention d’un auditoire. L’outil combine animations, effets de zoom et transitions animées. Il est ainsi possible de disposer d’une vue d’ensemble d’un projet ou d’un concept et de « se balader » dans une présentation, au travers de liens et d’image.

Prezi est payant, mais propose tout de même une version gratuite avec les fonctionnalités basiques. Plusieurs modèles sont présentés pour démarrer rapidement.

 

Freemium

Beautiful est un outil de présentation de type Power Point, l’accent est en revanche considérablement mis sur le design des diapositives et leur animation.

L’utilisateur peut choisir parmi un large choix de modèle de conception. Sa prise en main est simple et intuitive, pour un résultat de qualité professionnelle.

 

Freemium

Le principe de Thinglink est simple : vous importez une image et, à l’aide d’infobulles, vous l’enrichissez avec du texte, des liens, des sons, des vidéos, une carte, des bagdes… Votre production est partageable sur le web et exportable sur la plupart des plateformes de formation en ligne.

Une autre fonctionnalité permet de créer des présentations et des supports de formation immersifs à partir d’une photo prise à 360°. Expériences d'apprentissage visuel personnalisées sur n'importe quelle plateforme.

 

-  Pour aller plus loin

De nombreux sites consacrés à la formation mettent en avant des outils permettant d’animer une séquence pédagogique.

C’est notamment le cas de l’Atelier du formateur, site dédié au Digital Learning. La section « outils numériques » regorge de solutions originales d’animation.

L’Institut Mines-Télécom a également édité un site internet consacré à l’innovation pédagogique. Ce dernier rassemble un ensemble de ressources, de sites et de blogs ayant attrait à l’animation des formations.

Enfin, l’Université de Montréal propose 100 fiches d’activités pour dynamiser les enseignements. Chaque fiche détaille : la procédure d’animation, le matériel requis, quelques conseils à destination des formateurs pour animer l’activité, ainsi que des exemples d’application dans un contexte pédagogique.



Les plateformes LMS

 

-  Qu’est-ce qu’une plateforme LMS ?

LMS est l’acronyme anglais pour Learning Management System, qui se traduit en français par plateforme de gestion des apprentissages. Il s’agit d’un logiciel qui assure à la fois l’hébergement et la diffusion de contenus pédagogiques, ainsi que la gestion des apprentissages (sessions d’apprentissages, formateurs, apprenants).

 

-  Que pouvez-vous faire avec un LMS ?

Un LMS permet de concevoir vos parcours de formation, et aussi d’en avoir un suivi, plus ou moins poussé selon la plateforme utilisée (temps passé, résultat vrai ou faux, accès aux réponses fournies…).

Avec un LMS, vous pouvez :

  • Créer du matériel de formation. Vous pouvez facilement créer des formations, des examens et des évaluations en vous basant sur du matériel déjà existant ou en les créant de toutes pièces. Les options pour créer et éditer sont, la plupart du temps, multiples.
  • Gérer le matériel de formation. Vous avez un endroit bien précis pour stocker tout votre matériel de formation. C'est en ligne et tout le monde y a accès. Et vous pouvez mettre à jour le matériel en un clic. Toute modification est visible immédiatement par vos participants.
  • Fournir du contenu à votre audience. Vous pouvez affecter des participants à votre contenu. Ils peuvent y accéder à partir de leur portail privé ou en suivant un lien dans un email d'invitation.
  • Suivre les progrès. Vous avez accès à la possibilité d'établir des rapports qui vous permettent de suivre les progrès de vos participants et vous donnent un aperçu de leurs performances.
  • Créer une communauté virtuelle
  • Et d’autres fonctionnalités

 

-  Quelles sont les évolutions de ces plateformes ?

La tendance aujourd’hui est d’avoir recours à des plateformes qui s’appuient au quotidien sur des technologies digitales et qui analysent et s’adaptent au parcours utilisateur : ce sont les plateformes de type LXP (Learning Experience Platform), LEP en français (pour plateforme d’expérience d’apprentissage). Orientées utilisateur, elles facilitent l’accès au contenu, améliorent l’engagement en personnalisant les parcours. Ces plateformes ne remettent pas en cause l’existence des LMS mais viennent s’intégrer dans un écosystème d’apprentissage.

 

-  Votre boîte à outils

 

 

-  Publications, guides de référence

Quelle plateforme LMS choisir pour répondre aux enjeux des développements des compétences ? Edition 2021 – FFFOD

Pour cette nouvelle édition du guide LMS, vous retrouvez :

  • les nouvelles plateformes qui font leur entrée,
  • un focus sur la pédagogie inclusive,
  • un point sur l’accessibilité des plateformes avec des nouveaux indicateurs mis en place,
  • et toujours une comparaison plus détaillée des acteurs présents sur le marché.

 

-  Pour aller plus loin

Thot Cursus - recherche pour "Plateforme LMS"

Bealink - Le grand guide de la learning experience platform (LXP)



-  Qu’est-ce que l’évaluation à distance ?

« Evaluer consiste à recueillir un ensemble d'informations reconnues comme suffisamment pertinentes, valides et fiables, et à examiner le degré d'adéquation entre cet ensemble d'informations et un ensemble de critères jugés suffisamment adéquats aux objectifs fixés au départ ou ajustés en cours de route, en vue de fonder une prise de décision. » (De Ketele, 1980 ; De Ketele et Roegiers, 1993).

L’évaluation se définit comme un processus complet en plusieurs étapes en lien avec les finalités attendues de la formation et la mesure de la progression.

L’évaluation à distance consiste donc à recueillir des informations sur le niveau d’apprentissage de l’apprenant avant, pendant et après la formation en ligne.

Le formateur interprète les résultats afin de dresser un bilan portant sur le niveau de l’apprenant et permettant de mesurer les effets de la formation. Ce recueil des données s’effectue à distance via des outils Web et TIC (technologies de l’information et de la communication).

 

-  Comment évaluer à distance ?

Différents types d’activités peuvent être proposées aux apprenants dans le cadre d’une évaluation à distance :

  • Répondre à un questionnaire après avoir effectué une tâche
  • Demander aux apprenants de synthétiser les éléments appris lors de la formation
  • Demander aux apprenants d’expliquer à leurs collègues ce qu’ils ont compris du contenu de la formation
  • Répondre à des questionnaires comportant des questions à choix unique (de type vrai ou faux)
  • Participer à des projets collectifs
  • Réaliser des études de cas
  • Mettre en situation

L’évaluation peut également prendre différentes formes et s’inspirer de l’information médiatisée. En sortant du document Word, l’évaluation peut se réaliser à partir de supports variés tels que la vidéo, le fichier audio, les cartes conceptuelles… Ce type d’évaluation favorise l’application de concept et créativité auprès des apprenants.

De même, qui est le mieux placé pour évaluer ? L’apprenant est à la fois évalué et évaluateur, mais ce n’est pas le seul acteur. Son manager, ses pairs (collègues/apprenants), son formateur ou tuteur, peuvent aussi être impliqués dans l’évaluation par l’utilisation d'outils collaboratifs et de discussions. Ces outils favorisent l’interaction et permettent d’adopter un regard critique sur ses propres processus tant pour l’évaluateur que pour l’évalué.

 

-  Votre boîte à outils

 

Devoir - MoodleDocs

Activité Devoir : collecter des travaux des apprenants et fournir des fichiers corrigés, des commentaires de feed-back

 

Arbre de décision

L'arbre de décision pour choisir comment évaluer : document de synthèse pour choisir l’outil adéquat selon les modalités de formation

 

Digistorm

Digistorm permet de créer et d'animer des sondages, des remue-méninges et des questionnaires en direct pour la classe en présentiel, la classe virtuelle ou le travail à distance.

 

Netquiz Web+, un outil complet pour la création, la publication et la gestion de vos questionnaires

 


Microsoft Teams

Discussion et animation de temps d’échanges individuel ou collectif pour mesurer le niveau de connaissance

 

-  Pour aller plus loin

De nombreux sites consacrés à la formation mettent en avant des outils permettant pour évaluer les apprentissages.

C’est notamment le cas de l’Atelier du formateur, site dédié au Digital Learning. Une carte mentale dynamique sur l’évaluation vous donne des accès directs sur des fiches conseils, des pistes de réflexion, les types de modalités d’évaluation, un rappel de la Cnil pour la surveillance des examens.

Le site du Processus d’évaluation des compétences en formation à distance (FAD) expose une démarche en quatre temps : 1) analyser, 2) planifier, 3) concevoir et 4) mettre en œuvre et valider.

L’IIP (Institut de Développement et d’Innovations Pédagogiques de l'Université de Strasbourg) publie un recueil des différentes modalités d’évaluation pouvant être mise en œuvre à distance, les outils et un ensemble de conseils à destination des formateurs : Comment évaluer à distance les apprentissages dans un contexte pédagogique dégradé ?

Rise, formation en ligne dédiée à la découverte des évaluations dans les modules E-Learning avec le site Articulate.

-  Retour

Haut de page